Good Omens, de Douglas Mackinnon : la fin du monde n’aura pas lieu…

Good Omens, de Douglas Mackinnon : la fin du monde n'aura pas lieu...

Encore une série qui était dans ma très longue liste à voir sur Prime. Adaptée d’un roman de Nail Gaiman et Terry Pratchett, elle met en scène un démon et un ange, qui s’allient pour empêcher l’Apocalypse, ce qui ne plaît d’ailleurs ni au camp du Bien ni au camp du Mal.

Pleine d’humour, cette série est une sorte d’Amicalement Vôtre fantastique, l’amitié entre les deux personnages de l’ange et du démon faisant souvent des étincelles, et si l’essentiel de l’histoire se passe de nos jours à la veille de l’Apocalypse (avec des coïncidences qui ont failli me faire tomber de mon canapé), on a aussi de nombreux flash back remontant aux premiers temps de l’humanité et nous montrant l’évolution des relations des deux comparses. Le tout narré par Dieu, qui se trouve être une Déesse.

La série est d’une grande intelligence et d’une grande finesse, bourré de références, et comme c’est une mini-série (une saison 2 est prévue néanmoins), on a une fin et c’est appréciable. Et plein d’espoir. Mais je vous laisse regarder : pour moi c’est un coup de cœur, même si une histoire d’Apocalypse pour se changer les idées n’est pas forcément le mieux en ce moment (mais j’ai tout de même beaucoup ri) !

Good Omens
Douglas MACKINNON
D’après Nail GAIMAN et Terry PRATCHETT
Prime, 2017

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.