Instantané : soleil d’hiver

Mimosa

Un de mes plus grands plaisirs de l’hiver : un bouquet de mimosa sur mon bureau. Ce que j’aime avec le mimosa, c’est qu’il satisfait aussi bien ma vue, parce qu’il est joli avec ses petits pompons tout ébouriffés, et coloré, et que son jaune flamboyant met de la lumière (mon bureau n’est pas très lumineux, a fortiori en hiver : même lorsqu’il y a du soleil, ce qui n’est en plus pas le cas en ce moment, il n’est jamais dans l’axe), que mon odorat : de toutes les fleurs, c’est celle qui est la plus puissante olfactivement, et c’est un ravissement lorsque j’entre dans la pièce le matin. Et j’ai déjà dit combien c’était important pour moi d’avoir un environnement qui satisfait mes sens pour écrire…

A cela s’ajoute un souvenir : l’an dernier, lorsque j’écrivais la première version du Voyage sensoriel, j’avais un bouquet de mimosa à côté de moi, et d’ailleurs j’en fais mention dans le chapitre sur l’odorat. Et alors, ce parfum me transporte un an en arrière, ce moment où j’écrivais sans savoir du tout où cette histoire me conduirait. Et cela me remplit de joie…

Un commentaire

  1. cora85 dit :

    Qu’est-ce que j’aime le mimosa !
    Bon dimanche en avance.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.