Encore une histoire de bureau

Encore une histoire de bureau

Je l’ai déjà dit : mon bureau, c’est la pièce la plus importante pour moi, celle dont je rêvais depuis toujours, et pourtant celle que j’ai le plus de mal à m’approprier pleinement. Et celle qui a une vilaine tendance à se transformer, à mon grand désespoir, en « pièce à bordel ». Le fait est que j’y manque de rangements, et que malheureusement mon travail alimentaire prend aussi beaucoup de place.

Au mois de mai, j’avais déjà faits quelques changements très positifs. Et je suis toujours parfaitement satisfaite de cette organisation. Qui a d’ailleurs très légèrement évolué. Reste que ça ne réglait pas mon problème de rangements.

J’avais donc un buffet blanc (un buffet de salle à manger, que dans mon précédent j’avais mis dans la cuisine avec un plan de travail dessus), mais largement insuffisant. Et depuis toujours j’avais cette idée d’acheter un meuble haut, pour faire un étage supplémentaire, mais pour une raison que j’ignore je ne le faisais jamais. Mais l’autre jour, j’ai fait une story sur cette histoire de bureau suite à un challenge, et je me suis dit que quand même, c’était simple comme transformation. Sitôt dit, sitôt fait : j’ai commandé une Kallax, qui m’a été livrée samedi.

C’est peu de dire que je suis ravie : j’ai de la place pour les livres (j’ai depuis la photo remplacé les livres de mode par les livres sur la créativité, qui sont ceux dont je me sers le plus souvent) et j’ai de la place pour la décoration ! Ma machine à écrire, et surtout certaines de mes aquarelles que j’avais envie de davantage mettre en valeur.

Et j’ai eu une nouvelle idée pour avoir des rangements supplémentaires : sur le même mur que le buffet, il y a un espace, qui se trouve en partie derrière la porte, et qui est un amoncellement de cartons. C’est horrible, ça me stresse mais je n’avais pas encore eu l’idée et en fait, je vais mettre une autre Kallax, avec des modules de rangement divers, et ça sera parfait. Et mon bureau sera fini (et je pourrai déménager…).

En fait, je trouve cela hyper symbolique de m’approprier pleinement mon bureau, trouver des solutions, concrétiser les idées que j’avais eues, au moment où je suis aussi en train de concrétiser mes projets professionnels (qui vont nécessiter que je passe encore plus de temps dans mon bureau).

5 commentaires

  1. lizagrece dit :

    Bien vu cette superposition !

    J’aime

  2. Dorothée dit :

    je te comprends pour le bordel, moi, personnellement, j’ai décidé de le revendiquer ! … preuve de création en mouvement (un peu comme Sherlock Holmes)…. c’est quand tout est bien rangé que ca ne va pas pour moi 😉

    J’aime

    1. Ah oui non mais le bordel créatif, il reste ! C’est le bordel pas créatif qui me saoule !

      J’aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.