Elle lit des essais

Les langages de l’amour, de Gary Chapman : toutes les manières de dire « je t’aime »

Quelque chose en nous crie notre besoin d’être aimé de quelqu’un. La solitude peut causer de terribles ravages dans l’âme humaine. C’est pourquoi la détention en réclusion stricte peut être considérée comme la pire des sanctions. Au cœur de tout être humain se trouve le désir d’aimer intimement et d’être aimé. Le mariage répond à ce besoin d’intimité et d’amour. Voilà pourquoi le récit biblique des origines déclare que l’homme et la femme deviendront « une seule chair ». Cette unité ne signifie pas que les individus perdent leur identité propre, mais qu’ils pénètrent chacun dans l’intimité de l’autre de façon profonde et intense. De Platon à ns jours, les écrivains ont insisté sur la primauté de l’amour dans le mariage.

Lacan a dit un jour qu’aimer, c’est donner ce qu’on n’a pas à quelqu’un qui n’en veut pas. J’ai mis très longtemps à comprendre cette phrase, qui est pourtant assez vraie, souvent : on aime l’autre, alors on lui donne ce qu’on voudrait qu’il nous donne, mais rien ne dit que c’est ce dont il a besoin, ce qu’il attend. C’est un peu l’idée de base de ce best-seller du développement personnel amoureux : chacun de nous parle une langue amoureuse, qui n’est pas forcément celle de son autre.

Selon Chapman, il y aurait en effet 5 langages de l’amour, et l’un d’eux est en quelque sorte notre langue natale, que nous utilisons par défauts pour exprimer notre amour à la personne que nous aimons : les paroles valorisantes, les moments de qualité, les cadeaux (y compris le don de soi), les services rendus et le contact physique. Si les deux membres du couples ont la même langue natale, tout va bien, mais s’ils ne se comprennent pas parce qu’ils parlent un langage différent, ils se retrouvent rapidement le réservoir émotionnel vide. L’amour, c’est donc de prendre la décision active d’apprendre la langue amoureuse de l’autre, afin de lui apporter ce dont il a besoin pour se sentir nourri affectivement.

Un essai que j’ai trouvé très intéressant et que je recommande chaudement, à la condition néanmoins de ne pas le prendre complètement pour argent comptant. Certains conseils peuvent d’ailleurs laisser perplexe, et l’ensemble est de toute façon trop biblique (il ne parle jamais du couple : toujours du mariage, mais bon, on peut en faire abstraction) pour que j’adhère totalement. Le fait est que je suis totalement d’accord avec le point de départ : passée la période de l’innamoramento, l’amour est une activité volontaire et pas juste un sentiment, et il consiste à apporter à l’autre ce dont il a besoin pour se sentir aimé, ce qui implique déjà de le comprendre, de l’identifier, et de faire des efforts pour le lui apporter. Cela étant, je trouve l’ouvrage beaucoup trop systématique : je pense (c’est en tout cas mon expérience) que tous les langages sont importants et que nous les pratiquons tous, même si c’est à des degrés divers selon les individus, et que le piège selon moi serait justement de toujours exprimer son amour de la même manière.

Donc un essai très intéressant parce que sa typologie des manières d’exprimer son amour est pertinente et permet d’observer son propre fonctionnement dominant, mais il est essentiel selon moi de ne pas s’y enfermer.

Les Langages de l’amour
Gary CHAPMAN
Traduit de l’anglais par Antoine Doriath
Farel, 1997

2 comments on “Les langages de l’amour, de Gary Chapman : toutes les manières de dire « je t’aime »

  1. Ce livre a joué un rôle assez important dans la reconstruction de mon couple 😉

    J'aime

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :