Changer de journal

Il y a quelque temps, je vous avais parlé de mes carnets, et notamment de mon journal. Cela n’avait tellement pas changé d’un iota depuis des années que j’imaginais que s’il y avait un truc dans ma vie qui ne changerait pas, ça serait bien ça : changer de voiture, ok, déménager dans une autre région, pas de souci, vivre à deux un jour pourquoi pas (tout est possible), mais j’écrirais toujours mon journal dans un carnet Moleskine petit format pages blanches couverture souple. Que de l’écriture, au feutre noir. J’avais à côté le bullet journal pour l’organisation, le carnet poétique pour les collages la peinture et autres bidouillages, des carnets de notes semés un peu partout dans la maison, et mon journal de gratitude pour compléter, et un carnet pour les rêves, et un carnet d’écriture et de projets. Bon. (Ah oui, j’ai aussi des carnets pour mon apprentissage du tarot, et d’autres pour l’astrologie, mais c’est différent, ce sont plus des cahiers de cours, même si j’y écris aussi des notes personnelles). Oui, je suis un peu maniaque avec les carnets, comme tous les écrivains et beaucoup de monde en général.

Sauf que l’autre jour, ça m’a un peu agacée de constater que comme j’écris beaucoup (vraiment beaucoup) en ce moment, un petit format durait 3 mois. Et je me suis dit que le monde n’allait pas s’écrouler si je changeais de format. Alors attention, pas de grande révolution : je suis restée sur du Moleskine, pages blanches, couverture rigide car je n’ai pas trouvé en souple. J’avais déjà expérimenté ce format car c’est celui que j’utilise en voyage, histoire de ne pas être traumatisée non plus. Et tout allait bien : j’avais changé de format, mais ça restait la même chose. Des pages d’écriture noire.

Et puis il s’est passé ce que, j’imagine, il devait se passer : j’ai eu envie très vite avec ce format de faire aussi des pages de journal poétique. Un peu de collage, un peu de peinture (et comme les pages sont fines, ça gondole, mais ce n’est pas grave). Et j’aime vraiment beaucoup. Je n’en suis pas encore à mettre tout dans le même carnet, j’ai besoin que ce soit compartimenté, mais j’apprécie cette nouvelle manière de faire qui enrichit encore ma perception des choses, me permet de lâcher-prise et d’adopter un autre point de vue. Parce que, mine de rien, ma manière d’écrire se modifie aussi. Et comme la question du journal est au cœur de mon projet, il est normal aussi que j’expérimente de nouvelles choses.

D’autant que, comme je le dis souvent, le changement appelle le changement… on verra ce que ça donne !

Et vous, vous changez de formule parfois, ou vous avez des tendances maniaque comme moi ?

12 comments on “Changer de journal

  1. Hello. Notre association fait des carnets personnalisés au bénéfice des animaux/biodiversité…
    Tu pourras en voir quelques uns sur la boutique du blog.
    En général, je fais donc un carnet qui me convient.
    Par manque de temps, j’ai pris un paper poetry prêt à l’emploi, ben ça ne me convient pas.
    Du coup, je fais des collages sur les pages que je n’utilise pas.
    Mais je vais préparer mon prochain carnet à l’avance 😉
    Je te souhaite une excellente journée 😘

    Aimé par 1 personne

  2. lizagrece

    Je tiens un bullet journal depuis 5 ans et je m’en tiens là … C’est à la fois mon agenda mon carnet à dessins, de voyage, de notes … Un tout en un qui ne me quitte pas

    J'aime

    • Je n’y arrive pas : pour moi le bullet c’est vraiment organisationnel pas créatif ! Mais c’est vrai que ça doit être pratique d’avoir tout au même endroit !

      J'aime

  3. Je fais comme vous, je multiplie les carnets. Le problème c’est que je les prends partout… Depuis peu je teste le format numérique. Je suis conquise par l’effet prise de note etc mais je n’ai pas encore trouvé une formule pour le bullet journal…. A voir à la longue.

    J'aime

    • Je note des trucs à la volée sur mon téléphone quand je suis à l’extérieur, mais j’ai vraiment du mal. Après je n’emporte pas mes carnets, sauf en voyage où j’en ai 2, mais ça reste raisonnable !

      Aimé par 1 personne

  4. Je suis admirative : je n’ai pas de journal, je n’en éprouve ni l’envie ni le besoin mais je trouve l’exercice super chouette et riche. Parce qu’il faut une certaine fidélité et du courage pour s’y tenir régulièrement.

    J'aime

  5. Ping : Le niveau de bonheur de base – Cultur'elle

  6. j’étais sur des A5 et je suis passée sur un peu plus grand et c’est génial. Avant j’avais 15 carnets en cours et j’ai simplifié en regroupant tout. Je n’ai plus que 3 carnets. 1 agenda tres logistico pratique / 1 petit carnet A5 pour le tarot et l’écriture liée à mes tirages et un journal créatf / art journal / Diarisme pour tout le reste !

    J'aime

  7. Ping : Carnet de citations – Cultur'elle

Répondre à Amandine Au Fil des Plumes Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :