Elle se réfléchit dans le miroir

Hypersensibles, unissez-vous

Hypersensibles, unissez-vous

L’autre jour, je ne sais pas trop comment (certainement encore un coup de l’Univers), j’ai reçu une invitation pour une masterclass destinée aux hypersensibles (en ce moment j’ai l’impression de passer mon temps à assister à des masterclass, et j’adore). Cela s’intitulait « hypersensible et heureux.se » et était animée par Audrey Akoun, thérapeute et coach elle-même hypersensible, qui a créé un groupe de coaching destiné aux hypersensibles, wondersensibles. Forcément, je me suis sentie concernée, même si je n’ai pas le budget pour le coaching lui-même (j’ai d’autres projets sur le feu qui nécessitent de l’investissement) (mais ça m’a donné une idée)…

Le but de cette masterclass était de répondre aux questions sur l’hypersensibilité : qu’est-ce que c’est, comment on se sent, comment apprivoiser ce mode de fonctionnement, le lien avec le haut-potentiel, les enfants, et surtout, comment voir cette hypersensibilité non comme une malédiction mais comme une force, qui rend la vie plus belle, plus savoureuse, plus intense.

J’ai adoré suivre cette masterclass parce que, surtout, au-delà du discours d’Audrey qui était passionnant, j’ai aimé la manière dont la zone de discussion s’est transformée en chat, avec beaucoup d’empathie et de bienveillance, et j’ai trouvé formidable cet effet de groupe hypersensibles/HPI, j’ai senti une vraie force, une grande émulation et… quelque chose qui pouvait changer le monde.

Oui, si tous les hypersensibles parvenaient à s’unir, à apprivoiser leur force pour s’en servir efficacement, cela pourrait tout changer…

3 comments on “Hypersensibles, unissez-vous

  1. Cela semble effectivement très intéressant car je crois que mon fils présente plusieurs traits de l’hypersensible et parfois c’est déconcertant et parfois c’est bluffant. Mais il faut prendre en compte ce paramètre pour ne pas le bloquer, le brusquer…..

    J'aime

  2. Le problème avec l’hypersensibilité c’est la souffrance qui accompagne toujours cet état. Et dans ce monde pourri par l’homme mais aussi très cruel, les motifs ne manquent pas. Concernant l’enfance malheureuse par exemple. Mon récit love story « les corps indécents » absolument pas porno, sélectionné dans le TOP 100 Mondial par l’Express et diffusé dans le monde entier par Amazon (aussi bien en Amérique du Sud, en Chine et au Japon) foisonne d’exemples. La jeunesse accentue la blessure. J’en sais quelque chose.

    J'aime

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :