Elle lit des essais

Petite philosophie de l’amour, d’Alain de Botton : cœur et pensée

Petite philosophie de l'amour, d'Alain de Botton : cœur et pensée

Toute initiation à l’amour sous-entend, pour reprendre l’expression d’Oscar Wilde, le triomphe de l’espoir sur la connaissance de soi. Nous nous éprenons de quelqu’un dans l’espoir que nous ne découvrirons pas chez lui ce que nous savons être en nous  — toute cette lâcheté, cette faiblesse, cette paresse, cette malhonnêteté, cette tendance au compromis, cette bêtise brute. Nous enveloppons l’être élu d’un cordon d’amour et décrétons que tout ce qui se trouve à l’intérieur du cercle sera désormais à l’abri de nos fautes et donc digne d’être aimé. Nous investissons une personne étrangère d’une perfection dont nous sommes dépourvus et en nous unissant à elle, nous espérons plus ou moins sauvegarder (en dépit de tous les témoignages de la connaissance de soi) une foi précaire en l’espèce humaine.

Je ne fais pas de fixette sur Alain de Botton, c’est un simple hasard du calendrier qui fait que l’autre jour je suis tombée sur son livre sur l’art alors que c’était celui-ci que je cherchais, et que j’avais repéré quand j’avais lu un autre essai au titre presque identique. Et, quoi de mieux que de terminer 2020 en parlant d’amour ?

Dans cet essai, Alain de Botton prend son histoire d’amour avec Chloé, de l’innamoramento (il n’utilise pas le mot mais je l’aime tellement que je ne résiste pas à l’envie de l’employer) à la rupture et à l’après-rupture, comme base à une réflexion philosophique sur l’amour et le sentiment amoureux.

C’est évidemment passionnant, et encore une fois Alain de Botton sort des sentiers battus, proposant des réflexions très originales qui ont pourtant la force de l’évidence. Chaque histoire, bien sûr, est unique, et pourtant, elles ont aussi quelque chose d’universel (même si celle-ci est en quelque sorte exemplaire : toutes les histoires d’amour ne finissent pas mal, heureusement) dans leur déroulement, leurs étapes, dans l’évolution du sentiment amoureux et l’apprentissage du pays et de la langue de l’autre.

Certains chapitres m’ont particulièrement intéressée et ont suscité chez moi de profondes réflexions : l’expression de l’amour, la foi, la construction de l’intimité et le « récit » du couple avec ses leitmotive et son langage secret (ça m’a fait penser à plein de choses mignonnes), la peur du bonheur. Et surtout, le chapitre « marxisme » m’a révélé une clé qui m’a permis de mettre le doigt sur quelque chose d’essentiel  — je ne vais pas révéler sa théorie absolument révolutionnaire, mais sachez juste qu’on ne parle pas de Karl mais de Groucho Marx, qui disait ne pas vouloir faire partie d’un club qui l’accepterait comme membre.

Après, bien sûr, je ne suis pas fondamentalement d’accord avec tout  —  je le suis rarement. Mais l’idée qui prévaut, encore une fois, c’est que l’amour est un art et aimer un verbe d’action. Il mérite des efforts !

Petite Philosophie de l’amour
Alain de BOTTON
Traduit de l’anglais par Raymond Las Vergnas
Flammarion, 2010 (J’ai Lu, 2010)

4 comments on “Petite philosophie de l’amour, d’Alain de Botton : cœur et pensée

  1. Je l’avais lu et l’avais trouvé très intéressant. Un autre , le choc amoureux de Francesco Alberoni et les Etudes sur l’amour de Ortega y Gasset, mais il me semble que j’en avais déjà parlé avec vous ici.

    J'aime

  2. Angélique

    L’amour est un art…. J’aime beaucoup.
    Le titre est poétique et donne envie de découvrir ce qui se cache dans cette petite philosophie.

    J'aime

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :