Elle lit des nouvelles

Ville émeraude et autres nouvelles, de Jennifer Egan : personnages en quête d’une nouvelle vie

Ville émeraude et autres nouvelles, de Jennifer Egan : personnages en quête d'une nouvelle vie

Je pense que c’est toujours sentimental quand les gens tombent amoureux, dit-elle, songeuse. Même si, en fin de compte, c’était une illusion. 

Je n’avais encore jamais rien lu de Jennifer Egan, et c’est avec ce recueil, qui a marqué son entrée en littérature, que je l’ai donc découverte. Onze nouvelles le composent, dans lesquelles les personnages font une sorte de point sur leur vie : un homme, qui a entraîné sa famille dans un voyage en Chine qui ne leur plaît pas trop ; une adolescente qui s’attache de manière pathologique à une de ses camarades ; un jeune homme qui quitte la Californie pour s’installer à New-York ; une styliste qui passe sa vie à voyager ; une famille à raccommoder ; une homme qui passe son temps à séduire des femmes ; une femme qui en déteste une autre ; une adolescente qui découvre que son père est un menteur ; une femme divorcée qui passe l’hiver en Espagne ; une femme en vacances avec son mari et qui a soudain envie d’écrire à sa meilleure amie perdue de vue depuis des années ; des adolescents qui jouent avec le feu.

Il règne sur ces nouvelles, qui sont toutes très différentes du point de vue des choix narratifs, et qui nous font voyager un peu partout dans le monde, une ambiance assez indéfinissable, à la fois feutrée et comme irréelle, une sorte de suspens, de temps arrêté à un moment de basculement. Seuls souvent, les personnages interrogent leur passé, leurs choix, leurs regrets, leurs désirs, et sont en quête d’eux-même. J’attends qu’il m’arrive quelque chose dit une des narratrices, et c’est un peu le cas de tout le monde, ici. Et un peu mon cas : je trouve que cette question du changement de vie, du regard rétrospectif est très bien tombée, et j’ai pris beaucoup de plaisir à lire ce recueil même si je trouve difficilement les mots pour en parler.

Un recueil donc très touchant, parfaitement maîtrisé, qui m’a permis de découvrir une écrivaine dont je poursuivrai peut-être la lecture.

Ville émeraude et autres nouvelles
Jennifer EGAN
Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Aline Weill
Robert Laffont, Pavillons, 2020 (1993 pour la VO)

 

0 comments on “Ville émeraude et autres nouvelles, de Jennifer Egan : personnages en quête d’une nouvelle vie

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :