Elle lit des romans

Le lien, de Vanessa Duriès : de la servitude volontaire

Le lien, de Vanessa Duriès : de la servitude volontaire

Car il est une évidence qu’ignorent les non-initiés à cet univers marginal et envoûtant : le maître n’est jamais celui qu’on croit. Le maître est en état de dépendance totale par rapport à son esclave. Il est en réalité l’esclave de son esclave, de son acceptation à subir les sévices qui l’excitent. Lorsqu’on a compris cette réalité paradoxale, il n’y a plus de honte à être esclave. Au contraire, par le jeu subtil des rapports de force, l’esclave peut être celui qui exerce le véritable pouvoir dans la relation sadomasochiste.

Le Lien de Vanessa Duriès est un texte culte dans l’univers du BDSM. Paru initialement en 1996 aux éditions Blanche, il est aujourd’hui réédité par la Musardine.

La narratrice, dont le pseudonyme est Laïka, raconte et analyse dans ce texte ses relations avec son maître et ses expériences dans le milieu.

Bon, je pense que mon manque d’enthousiasme se sent dès le résumé. Pourtant j’étais intéressée par le sujet, et le récit ne manque pas de réflexions intéressantes sur les limites, les tabous qui enrichissent la connaissance de soi, les relations entre le maître et l’esclave. Un texte passionnant donc d’un point de vue psychologique et donc humain. Mais voilà, je ne peux plus lire ce genre d’expériences extrêmes, c’est trop pour moi et je n’ai ressenti que du dégoût ce qui, on est d’accord, n’est pas le but quand on lit de l’érotisme, et je veux désormais de l’érotisme solaire et joyeux !

En conclusion donc : un texte qui n’est vraiment pas pour tout le monde, mais qui m’a permis aussi de voir mes limites.

Le lien
Vanessa DURIÈS
Editions Blanche, 1996 (La Musardine, 2020)

Sur une idée coquine de Stephie

7 comments on “Le lien, de Vanessa Duriès : de la servitude volontaire

  1. Ping : Sex criminals - Fraction & Zdarsky - Mille et une Frasques

  2. Stephie

    Clairement pas attirée par le BDSM (en dehors de 2-3 jeux pour vanille un peu extravertie), je passe mon tour.

    J'aime

  3. Voilà, pareil… pas attirée non plus… du coup je passe !

    J'aime

  4. Manifestement par pour moi. Sujet trop loin de moi et qu’il ne m’intéresse pas d’explorer, même en littérature.

    Aimé par 1 personne

  5. Ouf, je ne pense pas que ce soit pour moi!!

    Aimé par 1 personne

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :