Elle se réfléchit dans le miroir

Est-il temps de feuillir ?

Est-il temps de feuillir ?

— C’est un peu tôt, ai-je dit à mon sureau, pour sortir tes petites feuilles : tu sais, ce n’est pas encore le printemps, nous ne sommes qu’en février, et elles risquent de geler !
— Je bourgeonne lorsque je sens que c’est le bon moment pour moi, et nous n’avons pas tous le même rythme. Quelque chose bouillonnait en moi et exigeait que je laisse sortir mes feuilles même si certains pensent que ce n’est pas encore la saison, même si elles sont encore fragiles et qu’elles craindront encore quelque temps la rigueur hivernale et d’éventuelles chutes de neige. Moi, je prends le risque d’exprimer ce que je suis, maintenant. Et toi, qu’attends-tu pour feuillir et fleurir ? Peut-être est-ce le bon moment, pour toi qui es née en hiver mais sais être une femme du printemps ?

(je ne vois pas du tout pourquoi le verbe « feuillir » n’existe pas)

1 comment on “Est-il temps de feuillir ?

  1. Vous avez entièrement raison : si l’Académie ne le fait pas, les scribes devraient insérer feuillir dans leur dictionnaire.

    Aimé par 1 personne

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :