instantanés

Instantané #87 (le trésor de la géode)

Instantané #87 (le trésor de la géode)

L’autre jour, je suis allée à une exposition de minéraux, et j’en suis revenue (entre autres) avec une géode de cristal de roche. J’en voulais une depuis longtemps : d’abord parce que c’est très joli sur ma nouvelle table basse et que cela augmente les vibrations positives de mon salon, ensuite parce qu’elle me permet de purifier et recharger au quotidien les pierres dont je me sers le plus. Mais j’en aime aussi l’aspect symbolique. Sa rondeur austère, qui recèle un trésor brillant.

Le mot géode vient du grec γεώδης – geôdês (« comme la Terre »), car elle a la forme du globe terrestre. Extérieurement, à l’état brut, elle n’a rien de remarquable : c’est une grosse roche, pas très jolie. Elle cache son secret, qui elle est vraiment : son monde intérieur, tapissé de cristaux scintillants, mais qui ne scintillent que lorsqu’elle est ouverte, lorsque les cristaux reflètent la lumière du soleil.

La géode ne révèle son véritable être que lorsqu’elle est fracturée pour laisser entrer la lumière. Alors je me suis dit que la géode était comme nous : verrouillés, fermés, nous ne montrons de nous qu’une apparence qui n’est pas vraiment nous, une apparence peu engageante mais qui protège notre trésor intérieur tout en l’empêchant de briller. Et puis, un jour, un événement nous fracture, nous ouvre : ce n’est pas agréable, c’est même douloureux, mais cela nous oblige à révéler notre trésor, notre monde intérieur, qui se met enfin à briller dans la lumière au lieu d’être protégé dans l’ombre. Nous sommes fracturés pour devenir pleinement qui nous sommes : un joyau scintillant.

Et c’est ça, que nous enseigne la géode : à l’état brut, elle n’est pas elle-même, pas encore, car elle cache ce qu’elle a de plus beau, de plus précieux. Comme un diamant qui a besoin d’être sorti de sa gangue et d’être poli pour devenir la pierre précieuse éternelle que nous aimons. Ouvrir la géode, c’est entreprendre un voyage au cœur de soi-même, accepter de ne plus protéger son trésor et le révéler au grand jour.

2 comments on “Instantané #87 (le trésor de la géode)

  1. Merci pour ce partage, j’ai toujours adoré les cristaux et ne me lasse pas de les admirer et de les toucher. Je crois aussi que nous passons les uns à coté des autres sans oser nous révéler et c’est bien dommage… Au passage, ton billet me fait penser à L’huître de Ponge, peut-être des réminiscences inconscientes 🙂

    Aimé par 1 personne

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :