Elle lit des récits et chroniques

L’Esprit de la forêt, de Iwan Asnawi : un chamane naturel

L'Esprit de la forêt, de Iwan Asnawi : un chamane naturel

Depuis tout petit, pour moi, l’esprit de la jungle n’était pas juste une idée, une croyance : je le sentais, je le voyais, j’en étais imprégné. Je ne faisais qu’un avec la Nature, et ce même si le clan de mon grand-père avait été détruit par la colonisation et que l’on ne se revendiquait plus d’une appartenance culturelle ou spirituelle, comme j’apprendrais à le faire à nouveau plus tard dans ma vie. Je sais que cela peut paraître étrange pour un Occidental, mais l’esprit de la jungle m’habitait et me protégeait : je m’en sentais le dépositaire et l’héritier. Si cela peut paraître excentrique ou curieux vu de l’extérieur, c’était vraiment ma réalité au quotidien, jusqu’à ce qu’une autre réalité, liée au contexte politique de mon pays, s’impose à nouveau.

Iwan Asnawi a passé son enfance dans la jungle indonésienne, au contact de la Nature et des animaux, chez ses grands-parents guérisseurs — lui-même a ce don, il est un « chamane naturel », mais n’est pas encore prêt à le développer, et pendant longtemps il essaie de nier ce qui se passe en lui, alors que le régime militaire saccage sa jungle. Adulte, il s’exile en Suisse, et finit par accepter son don.

Un court récit, qui m’a totalement envoûtée et dont beaucoup de passages ont fait écho. J’ai notamment été vivement intéressée par la question du don, de la manière dont il se transmet et grandit, et tout le parcours du narrateur vers l’acceptation de ce qu’il est : un parcours à la fois spirituel et écologique. Il a reçu un don, qui est comme une graine donnée par la Nature mais dont nul ne sait comment il grandira et se développera, ce qu’en fera la personne qui l’a reçu, comment elle le fera croître ; chacun, dans ce domaine, va à son rythme car on ne tire pas sur les racines pour faire pousser un arbre. Et il s’agit bien, ici, de spiritualité, qui est finalement l’inverse même de la religion : la connexion avec l’esprit de toute chose.

De manière pour ainsi dire naturelle, la spiritualité est étroitement liée à l’écologie : un grand pouvoir implique de grandes responsabilités, et celui d’Iwan Asnawi ne consiste pas seulement à « guérir » les gens, mais aussi à préserver l’environnement, en défendant le maintien des traditions et le sauvetage de la jungle : paru le 28 août, il ne pouvait pas mieux tomber !

Un récit passionnant donc, qui au-delà du parcours personnel du narrateur nous invite à nous poser les bonnes questions concernant notre propre cheminement et notre lien à la Nature !

L’esprit de la jungle
Iwan ASNAWI
PUF, Nouvelles Terres, 2019

1 comment on “L’Esprit de la forêt, de Iwan Asnawi : un chamane naturel

  1. Ce livre me donne très envie de le lire ! 😄

    J'aime

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :