Elle lit des textes biographiques et autobiographiques

La Voie de l’amoureux, d’Arouna Lipschitz : savoir aimer plutôt que rêver d’amour

La Voie de l'amoureux, d'Arouna Lipschitz : savoir aimer plutôt que rêver d'amour

J’ai toujours voulu porter mes amours aux confins de la lumière. Trop haut ? Trop intensément par peur démesurée de l’ordinaire. Déviation du sacré ? Affronter la violence de cette éventualité, entrer dans le ressenti : c’est la voie rapide. Faire comme si de rien n’était, penser à autre chose, et le rendez-vous sera repoussé à plus tard. N’est-il pas plus sage de profiter de ce rêve qui lève la censure ? Comment créer un nouveau commencement si je ne tire pas les leçons de ma dernière valse amoureuse ? 

L’autre jour dans Happinez je suis tombée sur un article assez intéressant sur les « maîtres de vie », ceux dont la philosophie pouvait nous inspirer voire nous guider. Et parmi eux, il y avait Arouna Lipschitz. La citation mise en exergue m’a frappée : devenir un amoureux est capital pour l’avenir de l’humanité, et le texte explicatif interpellée (parce que ça rejoignait aussi ce que j’ai moi-même écrit notamment dans le Truc). Ni une ni deux, me voilà avec La Voie de l’amoureux.

Le projet de ce que je croyais être un essai et qui se révèle être un récit autobiographique est donc « la voie de l’amoureux », une philosophie qui voit dans la relation amoureuse un moyen d’à la fois vivre son incarnation dans la joie tout en restant relié au sacré. Il s’agit donc d’un cheminement spirituel : après des années d’abstinence où Arouna Lipschitz s’est consacrée uniquement à la spiritualité, elle décide de retenter l’aventure humaine, et le « destin » lui envoie Foster, qui sera lui aussi un échec, dont elle décortique les raisons pour mettre au jour cette « voie de l’amoureux ».

Je ne vais pas y aller par quatre chemins : j’ai totalement perdu mon temps avec ce livre, et je n’ai toujours pas compris ce qu’est la « voie de l’amoureux ». Non que j’en attendais à la base de grandes révélations, mais enfin j’espérais y puiser au moins quelques idées à creuser. Alors le premier problème, c’est que c’est souvent très allusif, et que si on n’a pas lu les ouvrages précédents de l’auteure, on est souvent perdu. Mais ce qui m’embête le plus, c’est cette histoire de faire naître « la voie de l’amoureux » en nous racontant un échec ; je suis d’accord qu’on ne peut avancer qu’en comprenant ses échecs : c’est d’ailleurs pour ça que j’ai décidé d’arrêter, attendu que je ne comprends absolument pas ce que je fais mal et que ce n’est pas ce livre qui va m’aider parce que je crois que l’auteure est encore plus sous-douée que moi en la matière. Il n’est pas difficile de comprendre pourquoi sa relation va droit dans le mur : elle passe son temps à tout analyser constamment au lieu de vivre la relation (et pourtant je croyais être douée question nœuds au cerveau, mais là non seulement elle sur-analyse, mais elle lui fait part de ses analyses et c’est des blablas sans fin), qu’elle place de toute façon dans une dimension totalement mystique, se comportant avec lui comme un guru, elle n’est pas patiente, ni douce. Je ne dis pas qu’il n’a pas ses défauts, mais enfin il n’est pas aidé. Du reste, le côté très mystique de l’ouvrage m’a dérangée.

Bref, un naufrage, avec ça et là quelques idées intéressante, comme celle qu’aimer est une action et que ça s’apprend, que l’amour est ce qui nous ancre au monde mais qu’il est toujours imparfait, et que l’autre nous montre ce qui est inaccompli en nous. Et puis cette citation de Christian Bobin (non sourcée) qui dit qu’aimer c’est prendre soin de la solitude ontologique de l’autre sans prétendre la combler. La citation n’est pas sourcée mais, recherches faites, ce serait dans La merveille et l’obscur. Je lis et je vous dis !

La Voie de l’amoureux. Savoir aimer plutôt que rêver d’amour
Arouna LIPSCHITZ
Robert Laffont, 2006

0 comments on “La Voie de l’amoureux, d’Arouna Lipschitz : savoir aimer plutôt que rêver d’amour

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :