instantanés

Instantané #77 (méditation sur le rempotage)

méditation sur le rempotage

Samedi dernier, un événement auquel je m’étais inscrite a été annulé, et je me suis dit qu’au lieu de rester chez moi j’allais en profiter pour aller en jardinerie acheter ce dont j’avais besoin, et enfin rempoter mes plantes vertes. Depuis le temps que je le leur promettais : elles patientaient gentiment mais enfin, je voyais bien qu’elles étaient vraiment à l’étroit dans leur pot, et qu’elles ne pouvaient plus grandir. J’ai donc passé l’après-midi à rempoter avec amour mes petites plantes vertes, prenant un plaisir assez surprenant à avoir les mains dans la terre. Ce faisant, je me disais que tout cela était bien symbolique : enlever la plante du pot et la mettre dans un autre plus grand pour qu’elle puisse continuer à s’épanouir : c’est, en fait, exactement ce dont j’ai besoin. Je suis à l’étroit dans mon pot, je n’arrive plus à pousser, et j’ai besoin que l’Univers me rempote.

J’ai aussi planté des salades, mais c’est juste pour l’histoire, ça n’a aucun lien avec la présente réflexion (à part qu’avant, jamais il ne me serait venu à l’idée de planter des salades).

Bref, j’en étais là de mes réflexions : dis donc l’Univers, quand est-ce que tu me rempotes, c’est la saison. Or il se trouve que samedi, j’avais aussi acheté un bambou pour agrémenter le balcon, bambou qui m’en avait déjà fait baver des ronds de chapeau pour le fourrer dans la voiture qui n’est pas trop prévue pour ce genre de choses, mais enfin, j’avais réussi, mais comme il était sans doute un peu traumatisé, je l’ai laissé tranquille samedi. Et dimanche matin, me voilà à vouloir le rempoter à son tour. Et j’ai cru que je n’y arriverais pas, car je ne parvenais pas à le sortir de son pot. Je l’ai détrempé, couché pour grimper sur le pot et le faire rouler, je suis montée sur le pot en tirant comme une forcenée : rien à faire (par contre, j’ai peut-être constitué l’attraction comique du dimanche matin pour les voisins d’en face qui, s’ils m’ont vue, ont bien dû rigoler). Au final, j’y suis allée à la barbare et j’ai découpé le pot. L’opération, qui devait somme toute être assez rapide, m’a au final pris la matinée.

Et là encore, je me suis dit que c’était assez symbolique : si mon rempotage prenait autant de temps, c’était peut-être parce que c’était une tannée de me sortir de mon pot, dans lequel j’avais bien accroché mes racines. Peut-être que j’avais un peu de mal à me défaire de mon passé, quoi. Mais je ne me fais pas de souci : l’Univers y est déjà allé à la barbare, donc j’imagine que je vais bientôt être enfin rempotée !

5 comments on “Instantané #77 (méditation sur le rempotage)

  1. fonvielle

    Me suis aperçu qu’en général il me fallait attendre six ans avant le prochain rempotage, que je changeais d’orientation à peu près tous les six ans. Comme je me situe au bout d’un cycle, l’univers (comme vous dites) doit logiquement prévoir un changement très bientôt. Du haut de mes cinquante années, je me sens enfin prêt à un nouveau changement. Sûr que celui-ci sera le bienvenu ! J’espère qu’il sera là pour vous très bientôt également. Etant beaucoup plus jeune, avez-vous quand même remarqué ce phénomène de cycle dans votre vie ?

    Aimé par 1 personne

  2. Papillon

    J’aime beaucoup la façon dont les petits événements du quotidien t’aident à philosopher…
    Mon expérience m’a démontré qu’ en matière de rempotage, l’univers à souvent besoin d’un grand coup de pied dans le derrière !

    Aimé par 2 personnes

  3. Ping : Instantané #79 (le sureau) – Cultur'elle

  4. ce qui se passe à l’intérieur, se reflète à l’extérieur… 😉

    Aimé par 1 personne

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :