Things I want to remember

Laisser les cendres s’envoler ?

Notre-Dame de Paris

Je ne suis jamais montée en haut des tours de Notre-Dame. Je suis souvent passée devant, bien sûr, je l’ai souvent prise en photo, sous tous les angles, mais pas plus : parce que je n’ai jamais pris le temps de faire la queue parmi les touristes. Bien sûr, je me disais « il faudra que je le fasse, un jour », et puis, « oh, elle sera bien toujours là la prochaine fois ».

Parce qu’on ne pouvait pas imaginer qu’elle puisse un jour ne plus être là. Elle semblait immortelle, inaltérable, du haut de ses tours des siècles d’histoire nous contemplaient et on se disait naïvement qu’elle était là depuis toujours, et qu’elle serait toujours là.

Et pourtant. 200 ans pour la construire, 2 heures pour la détruire. Terrible rappel du destin éphémère des choses. Rien n’est inaltérable. Rien n’est éternel de ce que construit l’homme.

Je ne peux pas m’empêcher d’y voir un symbole. La fin de quelque chose, bien sûr. Evidemment. La flèche pointant vers le Ciel et s’effondrant sous nos yeux effarés. Mais peut-être aussi, avec espoir, le début d’autre chose. Détruire pour reconstruire. Comme un sacrifice. Comme un phénix.  Comme l’arcane sans nom du tarot : mourir à ce qui était, pour renaître à quelque chose de nouveau. Et cela ne se fait jamais sans douleur. Nous avons perdu quelque chose à quoi nous tenions, chrétiens ou non. A nous de choisir, maintenant, de ce que nous voulons voir advenir.

Garder le souvenir, bien sûr. Mais laisser les cendres s’envoler. Et reconstruire.

 

 

6 comments on “Laisser les cendres s’envoler ?

  1. L’été dernier, je suis passée devant avec ma fille (4 ans). Je lui ai dit « hey, et si on montait ? », puis on a vu la queue et j’ai renoncé. Je lui ai promis qu’on achèterait les billets sur internet et qu’on irait ensemble.
    Et la vie a repris.
    Maintenant, je ne sais pas quel âge elle aura quand on pourra monter. Mais je tiendrai ma promesse…

    J'aime

  2. Exactement. C’est la pensée qui se trame dans mon À Notre-Dame
    http://laplumefragile.fr/2019/04/16/a-notre-dame/

    Aimé par 1 personne

  3. I DID think she, her soul, was immortal. May her heart beat again for all eternity.

    Aimé par 1 personne

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :