Elle lit des romans

Les Gratitudes, de Delphine de Vigan : à qui dire merci ?

Les Gratitudes, de Delphine de Vigan : à qui dire merci ?

Vous êtes-vous déjà demandé combien de fois dans votre vie vous aviez réellement dit merci ? Un vrai merci. L’expression de votre gratitude, de votre reconnaissance, de votre dette.
A qui ?
Au professeur qui vous a guidé vers les livres ? Au jeune homme qui est intervenu le jour où vous avez été agressé dans la rue ? Au médecin qui vous a sauvé la vie ? 
A la vie elle-même ?

Cela peut sembler un peu paradoxal de parler de gratitude après le petit livre que je vous ai présenté hier, mais ce n’est qu’un hasard (enfin, je crois). De fait, je n’avais pas été plus convaincue que ça par le dernier roman de Delphine de Vigan, Les Loyautés, et si j’avais été logique (mais agir logiquement, ce n’est pas moi), attendu que celui-ci poursuit la réflexion sur les lois intimes qui nous gouvernent et la veine du « roman social » qui n’est pas mon truc, j’aurais passé mon tour. Mais voilà, encore une fois mon intuition a dit « sisi » et j’ai bien fait de l’écouter…

Quand et à qui disons-nous réellement merci, un merci non pas de politesse quand on nous tient la porte mais un merci de réelle gratitude ? Pourquoi Marie éprouve-t-elle une telle gratitude envers Michka, qui vient de mourir ? Et Michka, à qui voulait-elle dire merci ? Et Jérôme ?

Un roman plein de délicatesse et de grâce, qui parvient à lier de manière harmonieuse plusieurs thèmes : la vieillesse et la dépendance des personnes âgées, la question du langage et de la perte, et bien sûr la gratitude, traitée avec beaucoup de subtilité et de tendresse. Le personnage de Michka, en particulier, est extrêmement attachant et plein de générosité.

Un très beau roman, plein d’humanité !

Les gratitudes
Delphine de VIGAN
Lattès, 2019

 

7 comments on “Les Gratitudes, de Delphine de Vigan : à qui dire merci ?

  1. Oui tout à fait d’accord ! A recommander !

    Aimé par 1 personne

  2. Comme tu le sais, je suis un grand fan de DVD et pourtant j »attendrai pour celui-là. 17€ pour un texte lu en 1h30, ça commence à me saouler grave. De plus, son dernier étant en effet vraiment pas terrible ! Mais visiblement celui-ci t’a plu !

    J'aime

  3. Hâte de le lire. Que j’aime cette auteure !

    J'aime

  4. Ping : Delphine de Vigan – Les gratitudes | Sin City

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :