Elle écrit

Salomé. Déité symbolique de l’indestructible luxure, de Séréna de Lyoncourt : les meilleures nouvelles érotiques que vous avez jamais lues (et modeste avec ça)

Salomé. Déité symbolique de l'indestructible luxure, de Séréna de Lyoncourt : les meilleurs nouvelles érotiques que vous avez jamais lues (et modeste avec ça)

Voilà voilà… Comme je vous l’expliquais l’autre jour, la veille de mon anniversaire a été une journée assez désastreuse pleine de déceptions, l’une d’elles étant de recevoir encore une lettre de refus stéréotypée pour mon roman. Alors j’ai bien réfléchi, et je me suis dit que j’allais prendre le taureau par les cornes et passer par l’auto-édition, non pas pour le roman lui-même (pour le roman je ne le sens pas) mais pour mon recueil de nouvelles olé olé : là, je l’ai senti comme étant juste. Bon, c’est le fruit de mois de réflexion en arrière-plan, cette histoire, mais j’en suis arrivée finalement à la conclusion que oui, ça pouvait le faire.

J’ai choisi Librinova, et pour l’instant une publication exclusivement numérique (et un prix que j’espère juste) ! Maintenant, bien sûr, j’ai besoin de vous : rien ne me ferait plus plaisir évidemment que vous le lisiez et que vous en parliez afin de le faire vivre (mais comme je déteste par-dessus tout le forcing, je n’envoie de message particulier à personne). Mais vraiment, elles sont géniales ces nouvelles, croyez-moi sur parole !

Pour vous le procurer, c’est là : Salomé. Déité symbolique de l’indestructible luxure, Séréna de Lyoncourt

8 comments on “Salomé. Déité symbolique de l’indestructible luxure, de Séréna de Lyoncourt : les meilleures nouvelles érotiques que vous avez jamais lues (et modeste avec ça)

  1. C’est un premier pas (jet) ! le roman suivra peut-être de près ? bravo en tout cas pour l’initiative, voilà une démarche déjà accomplie pour vous-même.

    Aimé par 1 personne

  2. Quel titre !! J’espère que ça va le faire !

    J'aime

  3. Ping : Les petites voix, quand l’intuition toque à la porte d’un cerveau rationnel de Christelle Lauret : laisser faire la prod’ – Cultur'elle

  4. fonvielle

    J’ai également choisi Librinova pour mon recueil de nouvelles (pour ma part, fantastiques). Bravo, je vais de suite découvrir le vôtre.

    Aimé par 1 personne

  5. fonvielle

    Je viens de terminer la lecture du recueil et je dois avouer que j’ai découvert une grande qualité d’écriture pour certaines nouvelles (couture, concerto, la vengeance, lecture, l’homme de la plage, deux fois trois), avec une préférence pour le concerto qui est simplement magnifique à mon sens. Le prologue est très amusant. Dans l’ensemble, je n’ai pas trouvé de grands rebondissements dans les histoires, sans doute que je m’y attendais trop. La nouvelle qui m’a fait le plus d’effet est deux fois trois. En finissant la dernière page, il m’est resté un goût étrange, celui de me dire que toutes les nouvelles ne sont pas de qualité égale, de penser que certaines mériteraient d’être retravaillées (parce que cela nuit à la qualité de l’ensemble). Tous les dialogues sont très aboutis, et je sais que ce n’est pas aussi simple qu’on pourrait le croire ; alors bravo. Je ne suis pas un critique pro, rassurez-vous, c’est juste un ressenti de lecteur ! Merci en tout cas, j’ai eu plaisir à vous lire et espère vite découvrir votre roman.

    J'aime

  6. Ping : L’Art d’aimer, d’Ovide : Mars et Vénus – Cultur'elle

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :