Elle se fait des films

Quelques courts-métrages et documentaires sur l’amour (pour changer un peu des comédies romantiques)

Love de Reka Bucsi

C’est bientôt le printemps, la saison du renouveau et des amours, les hormones humaines sont en ébullition et les animaux commencent leur parade nuptiale. Alors aujourd’hui, je vous propose une sélection de courts-métrages et documentaires parlant d’amour !

#1 : Danse, Poussin est un très joli court-métrage de Clémence Durmeikis, qui évoque une rencontre amoureuse durant une soirée de fest-noz, entre Marianne et un danseur : tout est vu par les yeux de sa petite-fille Louise, qui d’abord le prend mal et se sent abandonnée, avant de se laisser entraîner dans la danse. Un film très délicat et sensible.

#2 : Breizh Erotik est un documentaire de Roland Thépot, qui s’interroge sur la manière de dire l’amour et la sexualité en langue bretonne. Il n’est en effet pas toujours aisé de parler de ces sujets dans une culture marquée par une certaine réserve vis-à-vis de l’expression des sentiments et des émotions, et notamment leur verbalisation. Un sujet finalement universel : dans toutes les langues, parfois, on a l’impression que les mots manquent !

#3 : La formidable histoire de Bernard Darieux de Léo Le Breton est un court-métrage plein de fantaisie dans lequel le protagoniste, un vieux professeur de lettres assez original, tombe amoureux d’une de ses élèves. Un amour qui reste platonique, ils ne font que danser sur une place, mais c’est plein de joie et de charme, un petit quelque chose des Parapluies de Cherbourg dans un monde utopique où les élèves sont 12 par classe et où on entend les mouches voler. Un petit OVNI mignon comme tout !

#4 : J’ai déjà parlé de Moonkup : si vous ne l’avez pas encore vu, filez-y, c’est formidable !

#5 : La ville s’endormait est un court-métrage en noir et blanc de Thibault le Goff et Owen Morandeau, d’une grande originalité et d’une touchante délicatesse, qui raconte la romance impossible entre un travesti prostitué et une espèce de clochard alcoolique. Le fait est que les deux réalisateurs parviennent ici à poétiser le glauque, et si le film reste étrange, il est intéressant à regarder.

#6 : Je suis de l’amour en boîte est un très court-métrage Léo Belaïsch et Victoire Joliff proposé pour le Nikon Film Festival, dans lequel ,le jour de la saint Valentin, un trentenaire désabusé reçoit une clé et une adresse… je ne vous raconte pas la suite, mais c’est vraiment très bien trouvé !

#7 : Streetphilosophy – amour est un « road-documentaire » passionnant dans lequel le réalisateur Jonas Bosslet s’interroge et interroge les autres sur l’amour à travers le filtre de la philosophie. De quoi se poser beaucoup de question !

#8 : le vous ai déjà parlé du joli clip Matin

#9 : La somme de nos amours est un portrait de Marie-Claude, qui raconte sa vie passée derrière son bar, et son histoire d’amour avec son mari, qu’elle a rencontré lorsqu’elle avait 13 ans, et qui d’histoire d’adolescents devient l’histoire de toute une vie. Ce petit documentaire de Salomé Laloux-Bard, plein de pudeur et de délicatesse, m’a profondément émue.

#10 : LOVE de Reca Bucsi est un OVNI qui m’a totalement scotchée : film d’animation sans paroles merveilleux de poésie, il nous montre l’amour comme force de vie et de transformation. Très symbolique et métaphorique, c’est vraiment une petite pépite : si vous ne deviez en voir qu’un c’est celui-là, j’ai presque pleuré tellement il est beau !

En partenariat avec KUB

1 comment on “Quelques courts-métrages et documentaires sur l’amour (pour changer un peu des comédies romantiques)

  1. Ping : Mes découvertes de la semaine #mercilablogo, huitième édition | bold readings

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :