Elle lit des essais

Le Nouveau féminin sacré, de Meghan Don : rassembler les archétypes du féminin

Le Nouveau féminin sacré, de Meghan Don : rassembler les archétypes du féminin

Nous explorons dans ce livre la diversité et l’unicité des Visages Lumineux et Obscurs du Féminin, cherchant à présenter leur puissance et leur lumière véritables sous la forme de la Fille, de la Mère, de la Grand-Mère ou Vieille Femme. Plus important encore, nous cherchons l’unification des visages Lumineux et Obscur, car c’est là que réside notre nature et notre force authentiques, notre Vierge intérieure de Conscience Pure et Rayonnante. Lorsque nous serons capables d’entrer dans l’état d’unification, nous déclencherons non seulement notre propre évolution spirituelle, mais aussi la résurrection de l’Âme du Monde, l’Âme Féminine, dans la plénitude de sa puissance créatrice. Comme nous sommes étroitement liées à cette Âme du Monde, elle compte sur nous pour cocréer avec Elle afin que nous puissions toutes évoluer, collectivement et personnellement, humaines et au-delà, dans les nombreux systèmes de mondes qui existent. 

Toujours dans mes recherches sur le Féminin Sacré (dont j’ai percuté récemment qu’elles étaient la suite logique de mes recherches universitaires), je me suis plongée dans la lecture de cet ouvrage dont j’avais repéré le titre je ne sais plus où.

L’enjeu est ici de restaurer l’unicité de l’âme féminine et de l’âme du monde : tout part du mythe d’Eve (là où finissait Quand Dieu était femme de Merlin Stone, mythe dont Meghan Don propose une nouvelle lecture, différente de celle du précédent mais assez complémentaire) afin d’explorer les archétypes lumineux et obscurs de la féminité : la fille de lumière et la fille de la nuit, la mère de lumière et la mère sombre, la vieille femme cosmique de lumière et la vieille femme de dissolution et des ténèbres, la vierge de la claire lumière. Alternant passages théoriques et exercices pratiques, il vise à nous permettre des les unifier.

Bon, je suis très ennuyée avec ce livre. Si je suis honnête, il m’a apporté des choses : les développements théoriques sont intéressants, et en le lisant j’ai vécu pas mal de synchronicités et il m’a souvent éclairée sur des points qui étaient justement problématiques pour moi, notamment sur Lilith, le lien entre le physique et le spirituel, les difficultés sur le chemin de l’ouverture de la conscience ; le plus flagrant est la fois où j’avais rêvé de dragons, c’était un rêve marquant au point que j’ai cherché des interprétations sur le net mais rien ne correspondait : je ne me battais pas avec les dragons, je n’en avais pas peur, au contraire, ils m’obéissaient et s’ils mettaient le feu, c’était à quelque chose qui appartenait à mon passé ; me voilà bien embêtée avec mes dragons (je n’ai pas vu le film, donc je ne crois pas qu’il puisse y avoir une quelconque influence), et paf, l’un des développements du livre que j’ai lu ce jour-là parlaient des dragons en lien avec les archétypes du féminin sacré, et j’ai compris le sens de mes dragons !

Des points qui m’ont éclairée, donc, mais globalement, cet ouvrage n’a pas vibré en moi : gnostique (et à la base c’est intéressant), Meghan Don reste totalement prisonnière de la tradition chrétienne, et partant ne s’intéresse qu’aux archétypes monothéistes, Marie-Madeleine, la Vierge etc., effaçant totalement les archétypes païens (alors que, par exemple, Isis avait toue sa place ici) qui, pour le coup, me parlent plus : dans ces conditions, l’ouvrage ne peut que manquer sa cible en restant à la surface des choses. J’admets en outre que j’ai un peu de mal (oh le bel euphémisme), vu le mal qu’il a fait au féminin, que l’on cite Paul de Tarse dans un tel ouvrage. J’ai une comparaison en tête, mais je voudrais éviter le point Godwin. Enfin, de manière générale, cet ouvrage est beaucoup trop mystique pour moi.

Bref : des choses intéressantes, des éclairages, des points que je creuserai le cas échéant, mais l’ensemble ne m’a pas parlé.

Le Nouveau féminin sacré. Une voie spirituelle pour l’âme féminine
Meghan DON
Traduit par Hervé Solarczyk
Danaé, 2017

1 comment on “Le Nouveau féminin sacré, de Meghan Don : rassembler les archétypes du féminin

  1. Ping : Druideesse. Recettes. Remèdes. Rituels. S’éveiller doucement au féminin sauvage – Cultur'elle

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :