La valise de l’été 2018

La valise de l'été 2018

L’heure des vacances d’été a sonné pour certains, ça ne saurait tarder pour d’autres : comme tous les ans, je vous propose une petite sélection d’ouvrages à glisser dans votre valise pour les savourer alangui sur la plage, dans votre chaise longue, dans votre hamac, dans votre balancelle (ou même dans votre lit puisqu’après tout vous lisez bien où vous voulez), face à la mer, la montagne, les champs de blé, les fleurs de votre jardin ou votre chéri(e), le plus beau des paysages après tout. L’essentiel, c’est d’en profiter ! Alors, cette année, je vous propose d’emporter avec vous :

Un roman français : Éparse  de Lisa Balavoine (Lattès) qui est vraiment un de mes coups de cœurs de l’année. J’ai aimé à la folie ces fragments éparpillés d’une femme de 40 ans qui cherche à savoir qui elle est : exactement ce dont j’avais besoin au moment où je l’ai lu, mais au-delà de l’expérience personnelle qui a résonné en moi, il y a dans ce roman quelque chose d’universel qui parlera à tous !

Un roman étranger : 4,3,2,1 de Paul Auster (Actes Sud), il faut vraiment avoir de longues plages de temps libre pour se consacrer pleinement à cette monumentale fresque qui explore les possibles de l’existence et c’est donc parfait pour les vacances. Nonobstant, à éviter à la plage (sauf si vous voulez harmonieusement conjuguer farniente et musculation des avant-bras) et attention au supplément bagage si vous prenez l’avion. Mais franchement, c’est un chef-d’oeuvre !

Un poche français : 24h d’une femme sensible de Constance de Salm. Je triche un peu, parce que dans cette catégorie je devrais vous proposer du contemporain mais je n’étais guère inspirée. Cela dit, ce roman est presque contemporain : publié en 1824, il est ensuite totalement tombé dans l’oubli jusqu’à ce que Phébus l’exhume en 2007, et de fait il est d’une modernité absolue dans la manière dont il explore les soubresauts émotionnels d’une femme qui croit que son amant la trompe. Je l’ai étudié avec mes élèves, qui ont aimé mais trouvé qu’elle était tout de même un peu extrême dans sa manière de passer d’une minute à l’autre de la confiance aux morsures du désespoir. Je leur ai dit qu’on en reparlerait lorsqu’ils seraient tombés passionnément amoureux.

Un poche étranger : Haute Fidélité de Nick Hornby (10/18). Découverte récente mais depuis j’ai envie que tout le monde le lise, pour son humour, son autodérision, mais aussi pour son analyse assez fine de la peur de l’engagement amoureux et de la manière dont nos histoires d’amour passées influent sur notre présent !

Un truc rigolo : Et si l’amour c’était aimer, de Fabcaro (6 pieds sous terre) : à éviter dans les lieux publics à cause des éclats de rire intempestifs que cette lecture ne manquera pas d’occasionner (en tout cas si vous aimez l’absurde cynique), mais vraiment, ne passez pas à côté : j’en ai pleuré de rire à une période ou j’avais plutôt tendance à pleurer tout court. Mieux qu’un antidépresseur, cet album devrait être remboursé par la sécurité sociale !

Un classique : L’abbesse de Castro de Stendhal. Ce n’est pas follement gai puisqu’il s’agit d’une histoire d’amour et de mort à la Romeo et Juliette, mais c’est un grand texte, pas le plus connu de Stendhal mais je le proposerai peut-être à mes élèves l’an prochain.

Un truc caliente : j’aurais voulu vous proposer mon propre recueil de nouvelles mettant en scène Salomé, mais pour l’instant ce n’est pas encore finalisé. Je ne manquerai pas de vous tenir au courant, bien évidemment !

Voilà, maintenant vous savez quoi lire pour vos vacances, que je vous souhaite belles et ensoleillées !

13 réponses sur « La valise de l’été 2018 »

  1. keisha41

    Ah je suis vers la fin de 4321 (restent dans les 200 pages), un truc remarquable c’est sûr.
    Les 24 h d’une femme sensible avaient beaucoup tourné sur les blogs, il y a des années

    Aimé par 1 personne

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.