(Toujours) jeune, (toujours) jolie, Maman (mais pas seulement) de Stéphanie Pélerin

(Toujours) jeune, (toujours) jolie, Maman (mais pas seulement) de Stéphanie Pélerin

(Toujours) jeune, (toujours) jolie, Maman (mais pas seulement) de Stéphanie PélerinOn se demande souvent pourquoi les contes s’arrêtent à « ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants ». C’est tout simplement parce que le quotidien, c’est chiant. Personne n’a envie de savoir que le prince rentre tard pendant que la princesse s’occupe des mioches et veille à ne pas oublier de sortir les poubelles. J’entends d’ici Suzy… « Eh Cendrillon, file-moi un mouchoir avant que je ne me mette à pleurer sur ton sort ! » Je sais bien tout cela. Je connais ma propension à me transformer en « drama queen » et à me lamenter sur des détails. Mais la vie de famille n’a pas que des avantages. D’ailleurs, la mienne manque un peu d’originalité et de surprise. Nous sommes tellement accaparés par nos jobs et nos enfants qu’on en oublie d’être un couple. 

Vous l’avez sans doute remarqué (et en plus je l’ai déjà dit) en ce moment, c’est un peu le vide sidéral question articles. D’abord parce que j’ai énormément de mal à lire, et pourtant je ne manque pas de chouettes trucs, mais voilà, je n’arrive pas à me concentrer. Mais ce n’est pas le pire : j’ai énormément de mal aussi à écrire des articles sur les livres que je suis pourtant parvenue à terminer. Alors quand j’ai reçu le nouveau roman de Stephie, qui nous raconte la suite des aventures d’Ivana, je me suis dit que cela tombait bien, et qu’une comédie romantique m’aiderait peut-être à résoudre mes problèmes.

Ivana est désormais maman de jumeaux de 5 ans, Raphaël et Emilie, a publié un roman assez inspiré de sa vie et se débat avec l’écriture du deuxième, et file toujours le parfait amour avec Bruno, même s’il a la fâcheuse tendance à s’accaparer la couette… mais bien sûr, si quelques grains de sable ne venaient pas détraquer un peu le tableau, il n’y aurait pas de roman…

Bien que d’humeur assez sombre lorsque je l’ai lu (et encore plus aujourd’hui que je me débats avec moi-même pour écrire cet article et où je songe de plus en plus à militer pour l’interdiction des comédies romantiques qui nous font croire que les fins heureuses existent aussi dans la vraie vie) j’ai passé un excellent moment avec ce roman (et quand je dis moment, c’est le cas, je l’ai lu d’une traite en un après-midi, ce qui ne m’était pas arrivé depuis… oulàlà). Frais, drôle, léger, il pose aussi de bonnes questions sur l’amour et le couple, ce qui se passe après la fin heureuse et qu’apparaissent les difficultés à tout concilier, le partage de la couette et les enfants, la vie de couple et le désir, l’épanouissement personnel, le poison de la jalousie parce que malgré tout le manque de confiance en soi repointe le bout de son nez surtout lorsqu’on approche la quarantaine et qu’on s’interroge sur ses choix de vie. Bref, le tout n’est pas de trouver le grand amour (enfin, ça dépend pour qui) : un couple, ça demande du boulot, notamment sur le plan de la communication, et quand comme Ivana on ne sait pas exprimer ses sentiments parce qu’on a peur d’être envahissante, ça ne va pas (cela dit manifestement quand on les exprime ça ne va pas non plus. Bref). Mais heureusement, il y a les copines (ça, oui !!).

Bref, même si ça ne se voit pas forcément en lisant mon article (désolée mais il y a vraiment trop de choses qui se battent dans ma tête en ce moment), c’est un roman qui fait du bien. Que vous connaissiez déjà Ivana ou non (ce n’est pas grave), précipitez-vous !

(Toujours) jeune, (toujours) jolie, Maman (mais pas seulement)
Stéphanie PÉLERIN
Diva Romance, 2018

7 réponses sur « (Toujours) jeune, (toujours) jolie, Maman (mais pas seulement) de Stéphanie Pélerin »

  1. Sylire

    Il m’arrive aussi d’avoir des périodes où je manque d’inspiration pour écrire des billets. Dans ce cas-là, je fais court.
    Je n’ai pas encore trouvé le temps d’écrire mon billet sur le livre de Stephie (aujourd’hui normalement) mais j’ai beaucoup aimé. Elle va au delà de la romance dans ses réflexions, le texte est addictif et Ivana reste pétillante et terriblement attachante dans cet opus.

    Aimé par 1 personne

  2. la plume et la page

    Je n’ai pas encore lu le premier tome mais je suis assez tentée. Et ton article est très bien.
    En ce moment j’ai également du mal à écrire des articles. Pas le temps, fatiguée, du mal à me concentrer…

    J'aime

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.