Elle lit des albums

En cuisine avec Kafka, de Tom Gauld

En cuisine avec Kafka, de Tom GauldJonathan (Franzen, NDLR) ! Nos responsables marketing et nouveaux médias ont élaboré de nouvelles stratégies multiplateformes novatrices pour promouvoir votre nouveau livre ! Je vous en fais part ?
— Non.

Tom Gauld travaille pour des journaux prestigieux comme le Guardian, le New York Times et mon préféré, le New Yorker (j’adore le New Yorker, je ne le lis pas souvent parce que c’est pénible à trouver et que je ne veux pas m’abonner car je n’aurai pas le temps de le lire toutes les semaines, mais j’aime bien l’acheter au kiosque saint Germain quand je suis à Paris).  Et j’adore ce qu’il fait. Aussi, je ne pouvais absolument pas passer à côté de ce recueil de ses dessins littéraires, opportunément signalé par une de mes amies sur Facebook (merci Nathalie) (d’ailleurs, beaucoup de ces dessins ont tourné pas mal sur le réseau dans le milieu des livromaniaques).

Des dessins donc dont le thème général est la vie littéraire, les livres et ceux qui les aiment, ainsi que la vie moderne.

C’est évidemment très très drôle, et surtout tellement vrai : à chaque page, on ne peut s’empêcher de s’exclamer « oh mais oui, c’est tout à fait ça ». Ajoutez à cela un dessin simple mais original et parfaitement reconnaissable, une tendance nette à l’ironie voire au sarcasme qui pointe avec une grande intelligence notre monde moderne, du nonsense typiquement anglais, et vous obtiendrez un véritable plaisir de lecture pour un après-midi tout triste d’automne (et un cadeau parfait pour quelqu’un qui aime les livres). Pour ma part, j’aime particulièrement les strips où il réécrit les œuvres du passé à l’heure des réseaux sociaux, mais aussi celles mettant en scène l’écrivain au travail, mais aussi… bon, ok, j’aime tout de ces dessins : quelle que soit la situation livresque à laquelle vous êtes confronté (départ en vacances avec une valise pleine de livres, ouvrage disparu, classement de la bibliothèque), vous trouverez un dessin l’illustrant.

Donc : si vous aimez les livres, les livres qui parlent des livres, de leurs auteurs, de leurs lecteurs et de leurs personnages, vous savez ce qu’il vous reste à faire !

En cuisine avec Kafka
Tom GAULD
Traduit de l’anglais par Eric Fontaine
2024 (c’est le nom de l’éditeur), 2017

(6 commentaires)

  1. Je suis juste abonnée au fil Tweeter du New Yorker. J’ai déjà beaucoup de mal à venir à bout du magazine LiRE qui ne paraît qu’une fois par mois, alors le reste… Ceci étant dit, les dessins de Franzén sont très sympas.

    J'aime

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s