Elle décore

Finitions décoratives

C’est fou comme je me sens bien dans mon nouvel appartement. Et fou comme je me suis prise de passion pour la décoration : bien sûr, cela m’intéressait, avant, mais je ne pouvais pas faire grand chose chez moi. Ici, je peux m’adonner à ce plaisir, chiner, rechercher de nouvelles idées ! Sitôt revenue de vacances, je me suis donc lancée dans les quelques finitions qui me restaient.

Le premier chantier, on en a déjà parlé, était l’installation de ma machine à écrire. J’avais, dès le mois de juin, chiné le meuble parfait : une ancienne table de nuit en fait, avec une tablette de marbre noir, parfaitement dans les tons du reste. Puis j’ai donc récupéré Claire. Et j’en profite au passage pour mentionner le changement d’abat-jour de mon lampadaire : l’ancien était vieux, sale, cassé et de toute façon trop blanc, je voulais de la couleur pour dynamiser l’ensemble, donc j’en ai pris un rouge :

Le deuxième chantier, c’était les plantes. Je voulais absolument du vert dans cet appartement, et ce dans plusieurs endroits. J’ai donc passé l’été à chercher un panier rond en jonc tressé, prévu pour accueillir une monstera deliciosa à côté de mon buffet : le but était de mettre une plante assez grosse pour qu’elle cache les vilains fils électriques. Trouver un panier comme je voulais a été une galère (alors je sais, a priori il y en a partout, mais dans les faits non : j’ai écumé toutes les boutiques de décoration du Ferret après avoir visité les traditionnels Maisons du Monde et Cie, et j’ai fini, presque le dernier jour, par tomber dessus au marché : parfait, du coup il est artisanal). Je voulais aussi une dame Jeanne pour aller dans l’entrée : ça c’était simple, je l’ai trouvée dans le grenier de mes parents, qui eux-mêmes l’avaient récupérée chez mes arrière-grands-parents, ça reste dans la famille ; j’ai installé à l’intérieur un bouquet de branches sèches. Toujours dans l’entrée, j’ai mis une autre plante, une kalanchoé, pour laquelle je n’avais pas de cache-pot : j’ai réfléchi, et dans « l’urgence » j’ai pris un sac Ladurée, et en fait je pense que ça va rester comme ça, parce que je trouve que ça fait la blague. Comme vide-poche, j’ai changé de place un petit pot qui était initialement sur la table-basse (enfin initialement… depuis que je l’avais acheté au mois d’avril) et un pot de bougie Diptyque vide. Enfin, pour la cuisine : je voulais d’abord une plante un peu grosse pour mettre sur mon étagère, je l’ai installée dans un panier tressé beaucoup trop grand pour elle, je trouve que c’est rigolo ! Surtout, je voulais quelques plantes pour mettre sur le rebord que j’ai à côté de mon évier, histoire que ça fasse moins vide. J’ai mis le reste des branches sèches de la dame Jeanne dans un pot artisanal  que j’avais acheté il y a de très nombreuses années dans un village à côté du Ferret, acheté une plante moyenne et deux toutes petites, que j’ai rempotées l’une dans un mug en émail estampillé « Cap-Ferret » et l’autre dans un autre pot vide de bougie diptyque, qui servent vraiment à tout.

Enfin, dernier chantier : le bureau. J’avais acheté des choses au Portugal : une reproduction du diplôme du Nobel de Saramago, une reproduction avec annotations du tapuscrit de Claraboia, et une photographie « les femmes qui lisent sont dangereuses » dans toutes les langues. J’ai accroché l’ensemble au-dessus de mon ordinateur, pour l’inspiration !

Bureau

Bureau

Prochains chantier : deux autres cadres dans le bureau, peut-être une ou deux plantes de plus, et… le canapé !

13 réflexions sur “Finitions décoratives

  1. C’est super joli !
    J’aime tes clins d’oeil au passé ( la dame Jeanne et les pots de cap ferret). J’aime tes coins de verdure cache-misère et ton ensemble de tableaux dans le bureau, et aussi l’abat jour rouge. La machine à écrire bien sûr (mais la poussière ? 😀 )
    J’admire d’autant plus que je suis incapable de « penser » la déco, j’entasse et picétou.

    J'aime

  2. Tu as très bien fait pour l’abat jour : la couleur relève le tout et apporte beaucoup de chaleur. C’est drôle j’ai publié aussi un article « déco » hier : c’est vraiment une manière de s’approprier son chez soi et de s’y sentir bien. Tes étagères sont très belles aussi dans un beau bois sombre! 😀

    J'aime

  3. C’est très beau et je suis comme toi j’adore ça trouver des objets de décorations, faire aussi avec ce qu’on possède déjà… Je trouve que ça fait du bien au moral au quotidien que s’entourer de toute cette beauté, non ?

    J'aime

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s