Elle se promène

Lisbonne : Mix and tips

LisboaMe voilà donc revenue de Lisbonne, une ville absolument stupéfiante pour laquelle j’ai eu un véritable coup de coeur. Comme je l’ai dit par ailleurs, mon voyage était essentiellement littéraire, raison pour laquelle, dans les différents articles, vous ne verrez pas forcément passer tous les trucs dont on dit qu’il faut absolument les voir à Lisbonne : ce n’était pas mon propos, et puis, vous commencez à le savoir, je n’aime pas trop faire comme tout le monde. Bref.

Cette année, je m’y suis prise très tôt pour la réservation du logement : sur Airbnb, j’avais dès le départ eu un coup de coeur pour l’appartement de Pedro, dans le quartier d’Arroios, à cause de sa sublime terrasse (où j’ai passé des heures délicieuses) qui offrait une vue magnifique de la ville basse, du Tage et du château. Comme l’appartement était traversant, la vue de l’autre côté était tout aussi sublime, et j’étais au Paradis, la ville à mes pieds.

Avant de partir, j’avais commandé 2 Lisboa cards de 72h pour que cela fasse la semaine. Je conseille vraiment, car cela évite de se casser la tête à comprendre comment fonctionnent les tickets de transports, en plus d’offrir la gratuité ou des réductions dans nombre d’endroits.

A savoir avant de partir :
– La ville est très pavée et, construite sur des collines, très en pente : c’est agréable de se promener, mais on est vite épuisé car le dénivelé et les pavés triplent les distances. Le mieux que j’ai trouvé, ce sont les espadrilles (comme j’étais en robe à cause de la chaleur, les baskets, on est d’accord, ce n’était pas possible). Plutôt que de vouloir tout faire à pieds, il est aussi bien, parfois, de prendre les transports en commun : le métro est très bien, j’ai souvent attrapé le tram 28 au vol ; par contre je ne suis pas enthousiaste sur le bus : certains ont un écran qui affiche la station suivante donc tout va bien, mais d’autres non, et sachant que des abrutis arrachent sur les abris-bus le nom de l’arrêt, et bien on ne sait pas où on est arrivé. Savoir aussi qu’au pire, les taxis sont très peu chers, aimables, souvent en maraude et que, ô miracle, ils s’arrêtent quand on lève le bras.
– Le climat : j’ai eu un peu de tout, mais surtout une chaleur écrasante, d’où les robes très légères. Par contre je conseille d’avoir une petite étole dans son sac, parce que même s’il fait 37°, dès qu’on est en bord de Tage, il y a beaucoup d’air et on peut avoir froid ; de même, la fraîcheur tombe très vite le soir !
– La langue : en général, on pourra vous parler anglais, voire parfois français, mais dans certains quartiers les gens ne parlent que portugais : on s’en sort avec une espèce d’espagnol peu conventionnel et force gestes.
– L’argent : comme partout, il file aussi vite que l’eau dans une passoire à nouille, même si globalement Lisbonne n’est pas une ville chère (pour manger notamment) : en fait, toutes les attractions touristiques ne sont pas données.
– Attention dans les restaurants : souvent on vous apporte des petits amuse-bouche, pain, olives, rillettes et fromage dès que vous vous installez, mais ce n’est pas comme en France où dans ce cas c’est un cadeau de la maison ; si vous les croquez, ça vous sera facturé (pas très cher, mais il faut le savoir)
– Il y a des vendeurs de babioles un peu partout, notamment lorsque vous êtes au restaurant, et c’est parfois un peu pénible parce qu’ils ne renoncent pas toujours lorsque vous dites non…

Où boire ? Où manger ?
Evidemment, ce ne sont que quelques exemples, mais de manière générale, je n’ai pas été déçue (une fois seulement, à côté du monastère des hiéronymites, du coup je n’ai pas mis l’endroit dans la liste) : j’ai vraiment, très très bien mangé, et en terrasse car il y en a beaucoup, avec souvent de très belles vues :
Paça d’Agua : c’est le premier endroit où je me suis arrêtée en arrivant, j’étais Place du Commerce, j’avais 2h à tuer avant de récupérer les clés de l’appartement, j’avais la dalle (levée au milieu de la nuit et petit déjeuner dans l’avion infâme), donc je me suis arrêtée là pour l’emplacement. Ce n’est sans doute pas la meilleure adresse de la ville, mais c’est bon (j’ai pris des oeufs benedict, un truc qu’on voit rarement sur les cartes des restaurants), le personnel est sympatique et la terrasse est très agréable car aérée.

– Pasteis de Bélem : absolument immanquable, vous trouverez des pasteis de nata partout mais ceux-là sont vraiment à tomber. Le mieux : les acheter à emporter et les savourer dans le jardin des hiéronymites, en face.

– A Brasileira : on en reparlera ultérieurement mais mentionnons-le tout de même ici. C’est un peu le Flore local, les tarifs prohibitifs en moins. Il faut au moins y passer histoire de voir la statue de Pessoa qui trône en terrasse, voire se prendre en photo avec lui. Le service est un peu long, mais il est très agréable d’y prendre un café ou un petit déjeuner !

– Casa portuguesa do pastel de bacalhau : pas vraiment un restaurant, mais adresse à retenir pour un snack, on y sert de délicieux petits beignets de morue fourrés au fromage fondant, accompagnés, pour « Portugal experience », d’un verre de madère. La terrasse, dans la rua Augusta, est très agréable !

– Fragoleto : excellentes glaces, parfait pour le dessert après le pastel de bacalhau.

– Ponto final : là on arrive dans le lourd. Pour tester cette adresse, il vous faudra prendre le ferry pour cacilhas puis longer le Tage jusqu’au quai de Ginjal (ce n’est pas loin). En premier lieu, c’est évidemment la terrasse qui m’a fait envie, mais je ne l’ai pas regretté, même si j’ai été arrosée (on est au partage des eaux, et aux changement de marée, selon votre table il peut vous arriver d’être mouillé… ça fait partie du charme) : j’ai mangé une sole grillée toute simple mais qui était une merveille de fraîcheur, parfaitement cuite et préparée. Tout ça en plus de la vue sublime et d’un prix raisonnable. Prévoir une étole où une petite laine, parce que même en plein soleil par 35°, c’est très aéré. Le soir ce doit être splendide, mais il faut réserver !

– Martinho da arcada : sur la place du Commerce. C’est le plus vieux restaurant de Lisbonne, et c’est surtout là que Pessoa prenait son café, nous en reparlerons donc. J’y ai juste pris un café.

– Faz Figura : en arrivant en bas de l’Alfama, j’ai avisé cette sublime terrasse en hauteur, et forcément… De fait, le point de vue est à tomber, mais la cuisine aussi : j’ai pris un filet de saint-pierre en croûte à l’encre de seiche et risotto de tomates, c’était succulent. Un petit peu cher pour Lisbonne (mais pas en standard français) mais vraiment, ça vaut le coup, et le personnel est aux petits soins.

– The Sandeman Chiado : jolie terrasse sur une petite place tranquille, et excellente cuisine portugaise pour des prix raisonnables. J’ai choisi un crumble de morue au pain de maïs et c’était divin, et leur pastel de nata était très bon !

Où et que shopper ?
Là encore, ce ne sont pas les boutiques qui manquent, mais surtout des magasins d’horreurs made in China donc ça ne vaut pas vraiment le coup. Quelques adresses plus qualitatives :
– De la charcuterie, du fromage et des boîtes de conserves jolies : la charcuteria portuguesa,  Rua de S. Julião 34 : accueil très chaleureux et en français, produits variés et de bonne qualité que l’on peut goûter, emballés sous vide sous vos yeux.
Des souvenirs originaux et chics, azulejos, conserves etc. : A Vida Portuguesa,  Rua Anchieta 11, très joli concept-store sis dans une ancienne parfumerie, et qui propose de très beaux produits artisanaux, reproductions d’azulejos anciens, savons et conserves joliment emballés, alcools, quelques jolis magnets et de la papeterie.

Autre bonne adresse : Lisbon shop, le magasin de l’office de tourisme, Praça do comercio, qui propose de très jolies choses également.
– Des souvenirs littéraires : nous reparlerons de ces lieux, mais la boutique de la Fondation Saramago et de la Casa Pessoa regorgent non seulement de livres, mais aussi de choses beaucoup plus originales : à la première, je me suis offert un cadre reproduisant le diplôme du Nobel, et une affiche d’un manuscrit pour mettre ans mon bureau !
– Des livres : là encore nous en reparlerons, mais vous pouvez déjà noter 3 adresses de librairies : Ler Devagar dans la LX Factory (lieu qui de manière générale propose des boutiques sympas), classée parmi les dix plus belles librairies du monde par le NY Times, la Livraria Ferín, rua Nova do Almada 72, mythique, et la Livraria Bertrand, la plus vieille librairie du monde, Rua Garrett 73.

 

Pour terminer, ma Lisboa box, et la section « Portugal » de ma collection de magnets :

Lisbon magnets

Lisboa box

Lisboa box

A venir : la video (elle est très longue) et des articles plus spécifiques sur les musées et monuments, les promenades, Cacilhas, Cascais et last but not least : Lisbonne littéraire !

19 réflexions sur “Lisbonne : Mix and tips

  1. On voit que vous vous êtes régalée dans tous les sens du terme ( et moi aussi du reste ) , mais j’ajoute que les conseils sont précieux .Peut on trouver facilement les coordonnées de la location pour l’appartement ?

    J'aime

  2. Je confirme pour Pasteis de Bélem. Il ne faut en aucun cas faire l’impasse sur cette adresse. Et le cadre du restaurant est top, en plus. La déco et le fait que l’on puisse voir la fabrication des pasteis de nata.

    J'aime

  3. Mieux que le guide du Routard chez toi ! Si ce n’est la chaleur que je déteste (peut être en hiver ça doit le faire) , ça donne vraiment envie d’y aller et pas vraiment pour la littérature, globalement ! Jolie vue de l’appartement en effet et le resto où l’on se fait asperger me tente, le soir ça doit en effet être top…

    Aimé par 1 personne

  4. Wouah, les images sont vraiment très belle (et j’ai bien envie de croquer dans cette sole grillée…). Merci pour le partage, j’ai hâte de découvrir la suite !

    J'aime

  5. Tu me donnes l’envie d’y retourner. Déjà que c’est une destination qui nous tente à fond, mais en voyant tes photos, je craque. Pour l’appartement, il est uniquement pour deux ou bien on peut envisager une famille de quatre ? Bises et merci pour les conseils.

    J'aime

  6. J’aime énormément Lisbonne et son ambiance. J’ai reconnu quelques unes de tes adresses ma!s découvre LX Factory où j’irai avec plaisir la prochaine fois 🙂 J’ai hâte de voir la vidéo !

    J'aime

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s