Bloc notes

Bloc Notes

Le camion qui livre

C’est désormais une (jolie) tradition estivale : la librairie ambulante « Le Camion qui livre » reprendra la route le 8 juillet prochain jusqu’au 20 août pour un périple de plus de 4 000 kilomètres. Comme chaque été, le Camion qui livre part à la rencontre des lecteurs, pris en charge par les libraires locaux à chaque étape, et propose en plus d’un lieu de découverte littéraire convivial et chaleureux, des rencontres avec des auteurs, des dédicaces et des ateliers d’écriture ouverts à tous. Une initiative qui promeut la lecture auprès du public le plus large et permet aux libraires d’aller à la rencontre des lecteurs sur les plages. Pour le lancement de cette 4ème saison, Katerine Pancol et Sarah Maeght seront présentes à Fécamp les 8 et 9 juillet pour des rencontres, un atelier d’écriture avec Le Labo des histoires et des séances de dédicaces. Parmi tous les auteurs qui participent cette année à l’aventure vous pourrez notamment retrouver : Ian Manook, Aurélie Valognes, Virginie Grimaldi, Baptiste Beaulieu, Lorraine Fouchet, Sophie Tal Men ou encore Gaëlle Nohant.

America

 

Lundi soir avait lieu la première édition du Prix America, remis à un auteur américain parmi les 10 meilleurs ouvrages de la saison littéraire, romans, essais ou documents incontournables pour comprendre, découvrir et rêver l’Amérique, sélectionnés par la rédaction du magazine America. C’est William Finnegan qui s’est vu remettre le prix cette année pour son livre Jours barbares (Éditions du sous- sol). La soirée était aussi l’occasion de lancer le n°2 de la revue, sur lequel je ne peux que vous engager à vous précipiter. Quant à moi, essayez d’imaginer mon dépit : j’avais une invitation en bonne et due forme (photo), et je ne pouvais pas y aller. Life is unfair. Heureusement, ils ont pensé à moi, et j’ai trouvé ce deuxième numéro dès le lendemain, en avant-première directement dans ma boîte aux lettres ! On en reparle très vite !

Le prix « envoyé par la Poste » 2017

Créé par la Fondation d’entreprise La Poste, le prix Envoyé par La Poste récompense un manuscrit (roman ou récit) adressé par courrier, sans recommandation particulière, à un éditeur et qui a été publié. Le prix a été attribué en 2015 à La Maladroite d’Alexandre Seurat (Le Rouergue) et en 2016 à Sauve qui peut (la révolution) de Thierry Froger (Actes Sud). Les 6 titres retenus cette année sont : Jean-Baptiste Andrea, Ma reine (L’Iconoclaste), Emmanuel Brault, Les Peaux rouges (Grasset), Emmanuelle Favier, Le courage qu’il faut aux rivières (Albin Michel), Catherine Gucher, Transcolorado (Gaïa), Yves Revert, Carlos et Budd, ovation et silence (Verdier), Thierry Soulard, Qui es-tu Yann Andrea ? (Éditions des Busclats). Le lauréat sera connu le 1er septembre. Quant au jury,  présidé par Olivier Poivre d’Arvor, il est composé de Dominique Blanchecotte, Marie-Laure Delorme, Thierry Froger (lauréat 2016), Serge Joncour, Marie Lloberes et Christophe Ono-dit-Biot.

Le verrou

le verrouLe Verrou, c’est une nouvelle expérience auditive qui vous permet de découvrir – ou de redécouvrir – des textes littéraires excitants, grâce à des voix soigneusement choisies. Avec à la clé la possibilité de nourrir les fantasmes, de conquérir de nouveaux territoires de plaisir… et pourquoi pas de déverrouiller certaines inhibitions ! En évitant les clichés du visuel, mais jamais en manque de mots crus et de sons suggestifs, ces podcasts nourrissent l’imaginaire et proposent un nouveau rapport au plaisir. Après un lancement au début de l’année 2017, le site propose d’ores et déjà 5 échantillons de textes littéraires, lus par des voix singulières et expressives — à écouter seul.e ou à deux, ou à trois, dans son bain ou dans le train, sur la plage, que sais-je… Ces beaux objets sonores ont déjà trouvé leur public, avec plus de 15 000 visiteurs venus découvrir le site, 300 participants à la soirée de lancement ayant eu lieu à Paris, au Silencio, entre les miroirs de ce club très privé imaginé par David Lynch et déjà de nombreux inscrits pour devenir partie prenante du Verrou en enregistrant des textes érotiques qui leur plaisent lors d’un nouvel événement qui aura lieu le ce soir à la Villa Rose de Montmartre dans le cadre du Festival du film de Fesses. Afin de se développer, ils ont lancé une campagne sur Ulule ! Je suis absolument convaincue que Salomé adorerait, et cela me donne déjà une idée…

JeFile

Après avoir rencontré un franc succès dans les GMS où JeFile a permis de supprimer l’attente aux caisses, JeFile se décline aujourd’hui auprès du Centre des Monuments Nationaux et notamment des Tours de Notre Dame de Paris. Deux bornes digitales en 8 langues seront installées à partir de début juillet et permettront d’optimiser le confort des 1233 touristes par jour et réduire ainsi entièrement la file d’attente des deux tours. La population n’étant pas uniquement composée de technophiles possesseurs de smartphones surtout en tant qu’étranger, JeFile proposera 3 alternatives qui proposeront à tous d’avoir accès à cette file d’attente virtuelle. Si elle permet une suppression de l’attente pour les touristes, c’est aussi l’opportunité pour le Centre des Monuments Nationaux de renforcer les mesures de sécurité et d’avoir une meilleure gestion des flux à l’intérieur des tours de Notre Dame de Paris. Le principe est on ne peut plus simple (et je me demande comment on n’y a pas pensé avant) : la file d’attente devient entièrement virtuelle, et au lieu de rester planté à ne rien faire en attendant votre tour, vous pouvez musarder ou boire un café, et vous ne vous rendez sur place que lorsque c’est vraiment votre tour. Vu le nombre d’exposition que j’ai loupées parce qu’attendre 2h à ne rien faire ça me décourage, j’espère que cet outil sera rapidement généralisé !

Les recettes en kit d’Ikea

cook this pageL’autre jour je voulais acheter un abat-jour, et il y en avait un qui me plaisait fort chez Ikea. Le problème ? Même ça ils le vendent en morceaux, et comme je suis assez peu douée, j’ai renoncé. Non sans me faire la réflexion qu’heureusement ils ne vendaient pas de livres parce que ça serait un peu relou à assembler. Et bien presque : s’inspirant des notices de montage du géant suédois, l’agence de pub Leo Burnett a imaginé, pour la branche canadienne, des fiches recettes « cook this page ». Le principe est simple : on prend la page, on place les ingrédients sur l’emplacement dédié, on roule la feuille, et hop, au four ! Un concept sympathique donc, mais ne cherchez pas le carnet de recette dans votre magasin (en tout cas pour l’instant) puisque c’était une opération marketing, les feuilles ont été distribuées dans certains magasins de la marque mais elles ne sont pas à vendre…

 

(5 commentaires)

  1. Je ne doute pas de l’intérêt et de la qualité des articles d’America mais le prix est prohibitif… et j’ai tellement peu de temps pour lire en ce moment (quand je ne m’endors pas sur les bouquins…) que je vais me contenter de ce que me propose ma PAL.

    J'aime

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s