Philosophie/récits et chroniques

De l’amitié aujourd’hui, de Michel Serres et Michel Polacco

De l'amitié aujourd'hui, de Michel Serres et Michel PolaccoJe voudrais partir de la chimie. Depuis des siècles, les chimistes s’étonnent qu’il existe des corps qui interagissent et d’autres qui font comme s’ils étaient complètement indifférents. Or, beaucoup de philosophes ou de littérateurs ont essayé d’appliquer aux passions humaines les résultats des sciences. Les socialistes utopistes du XIXe siècle on voulu, par exemple, utiliser l’attraction universelle de Newton pour comprendre la politique et les passions humaines : je t’aime, tu m’aimes, nous sommes attirés l’un vers l’autre.

Comme l’amour, l’inclination amicale a quelque chose de mystérieux et d’inexplicable. Lorsqu’on pense à l’amitié, il est difficile de ne pas songer à Montaigne parlant de La Boétie, Parce que c’était lui, parce que c’était moi ; Aristote disait aussi une chose très jolie, qu’un ami c’est une même âme en deux corps. L’amitié est donc un sujet de réflexion éminemment philosophique, et après le bonheur et l’impertinence, c’est à lui que s’intéressent Michel Serres et son ami Michel Polacco, dans ce nouveau recueil de leurs chroniques diffusées sur France Info.

De l’amitié en philosophie. Mais aussi la BD, la Belgique, la captivité, la confiance, la jalousie, le Japon, la langue de Raymond Devos, la mer, les phalanstères, privé et public, René Girard, le salut, le suicide, Tintin et le Capitaine Haddock, vouvoiement et tutoiement : tels sont les sujets très éclectiques abordés dans l’ouvrage.

Pour être honnête, le lien avec le thème de l’amitié est souvent très ténu (voire presque inexistant sans quelques contorsions). Il n’empêche qu’encore une fois, chemin faisant de chronique en chronique dans lesquelles on grapille agréablement, on apprend beaucoup de choses sur nombre de sujets, philosophiques, historiques, parfois scientifiques. La chronique sur la jalousie est particulièrement passionnante, et donne à réfléchir. Et comme pour les autres ouvrages de la collection, on ne peut que souligner et féliciter la clarté et la pédagogie dont sait faire preuve Michel Serres, qui montre ici, dans certaines chroniques, un aspect nouveau de sa personnalité : il n’hésite pas à parler de lui et de ses expériences intimes, le ton est parfois très personnel, et il en devient émouvant, par exemple lorsqu’il parle du suicide ou de René Girard (son ami !).

Un petit recueil intéressant et vivifiant, parfais pour l’été car il permet de réfléchir sans prise de tête !

De l’amitié aujourd’hui
Michel SERRES et Michel POLACCO
Le sens de l’info / Le Pommier, 2017

2 réflexions sur “De l’amitié aujourd’hui, de Michel Serres et Michel Polacco

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s