Elle lit des beaux livres Elle lit des essais

L’écrivain vu par la photographie. Formes, usages, enjeux

L'écrivain vu par la photographie. Formes, usages, enjeuxL’écrivain vu par la photographie vise ainsi à répondre à une série d’interrogations concernant les usages, les fonctions et les enjeux des figurations photographiques des écrivains, qu’il s’agisse de portraits ou de représentations plus indirectes — outre les lieux de vie, les proches ou les manuscrits, l’on peut également songer aux photographies de mains ou d’objets qui symbolisent parfois l’écrivain en dépit de son absence sur le cliché. Il s’agit donc d’examiner comment la littérature, et d’autres domaines comme le journalisme, l’enseignement, la publicité et le monde muséal, usent de ces images et les soumettent à leurs logiques et à leurs finalités propres. L’interaction entre ces différents domaines informe la rencontre et détermine les mobiles des uns et des autres et, dès lors, non seulement la production de ce type d’images, mais aussi leurs usages concrets et par conséquent leurs significations.

Les portraits d’écrivains me fascinent, et cela faisait longtemps que je cherchais un beau livre sur le sujet — cherchais sans vraiment chercher, cela dit. Je suis tombée sur celui-ci l’autre jour à la boutique de la Fondation Cartier, et je n’ai, bien sûr, pas pu résister.

Cet ouvrage constitue les actes d’un colloque organisé à Cerisy en juin 2014. L’objectif est donc plus réflexif qu’esthétique : partant du constat que, malgré leurs réticences, les écrivains sont très photographiés, il s’agit d’interroger, à travers 25 contributions illustrées ce que, finalement, la photographie change dans la relation entre les lecteurs et les auteurs.

C’est évidemment passionnant, très riche, et suscite une véritable réflexion, même si au final cela ne correspond pas vraiment à ce que je cherchais (un beau livre avec des photographies d’écrivains : ici, il y a plutôt du texte, même si ce texte est accompagné de beaucoup d’illustrations) : je me suis régalée à la lecture de ces études, qui offrent une multiplicité de réflexions (et d’interrogations) sur une question de plus en plus importante !

Un beau livre à mettre sur la table basse !

L’écrivain vu par la photographie. Formes, usages, enjeux
Sous la direction de David MARTENS, Jean-Pierre MONTIER et Anne REVERSEAU
PUR, 2017

(5 commentaires)

  1. Angle intéressant mais comme toi j’aurais aimé qu’il y ait plus de photos dans cet ouvrage. En feuilletant le mensuel contant les événements s’étant déroulé dans mon département et faisant la promo des prochains, j’y ai découvert un livre qui, peut-être, comprend plus de photographies. Le titre: « les grands écrivains et la Normandie », de Philippe Deterville… Ca peut peut-être t’intéresser.

    J'aime

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s