Elle lit des romans

Le Théorème de l’hippocampe, de Félicia-France Doumayrenc

Le théorème de l'hippocampe de Félicia-France DoumayrencCela n’a aucune importance. Ou cela peut avoir toute son importance. On peut se demander si c’est toi ou une invention. De cela aussi on a parlé, déjà. De la place de l’autofiction, du roman. Ce qu’on raconte est universel ou singulier. Il comprend soit le je soit le tu soit le vous.

Pourquoi le logo des éditions Félicia-France Doumayrenc représente-t-il un hippocampe ? C’est ce que vous saurez en lisant ce texte.

Après avoir lu les premiers titres publiés par cette maison, textes exigeants qui m’ont beaucoup touchée (Vous de Dominique-Emmanuel Blanchard, Le Souffle de Denis Strulevitch Marrisson et Prudence Rock d’Anne-Véronique Herter) j’ai rencontré Félicia-France Doumayrenc à Livre-Paris. Une de ces belles rencontres dont j’ai parlé. Elle était là comme éditrice, mais aussi comme auteur, avec ce court roman né de la nécessité et l’évidence. Moment de grâce, lorsqu’on m’a offert une lecture chorale des premières pages, là, au milieu des allées animées. Temps suspendu. J’ai immédiatement été émue.

Ce roman, on ne peut pas le résumer. Enfin, on pourrait, mais on passerait à côté de l’essentiel. C’est comme un film qui se construit sous nos yeux. En 34 séquences. Les voix. Les images qui alternent en couleur et en noir et blanc. Les musiques. C’est d’ailleurs, aussi, comme une musique. Hannah, je, vous. Et c’est pourtant bien un roman.

Un roman qui parle à l’âme. Un texte écrit dans l’urgence et qui nous happe. L’amour, les sentiments, la douleur, la perte, le deuil, la maladie, l’enfance. Sur un fil ténu, la narration balance entre fiction et autofiction, entre soi et les autres, entre le passé et le présent, entre je et elle. Très intime et pourtant universel.

A lire !

Le Théorème de l’hippocampe
Félicia-France DOUMAYRENC
Editions Félicia-France Doumayrenc, 2017

(11 commentaires)

  1. Comme tu en parles bien. Moi qui l’ai lu et aimé, j’ai tant de mal à en parler. Merci Caroline. Je suis certaine que tu ouvriras la curiosité de tes lecteurs. C’est un texte inclassable mais parfaitement maitrisé…

    J'aime

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s