Elle lit des romans

Un jour on fera l’amour, d’Isabelle Desesquelles

Un jour on fera l'amourCe qui est sous nos yeux peut aussi être inaccessible. Elle est là, à cinq mètres devant moi, et quelque chose me souffle qu’elle est la femme de ma mort parce que c’est ça, non, la femme d’une vie ? On veut être avec elle quand la mort arrive. Et lorsqu’un autre devient pour nous unique, que l’on veut le garder, on se garde soi.

Comment résister à un titre pareil, assorti d’une image de couverture aussi troublante ?

Alexandre a trente ans et le curriculum amoureux d’un nouveau-né, parce qu’il cherche l’absolu et préfère ne rien vivre plutôt que se contenter du médiocre. Rosalie n’a pas tout a fait trente ans, un caractère bien trempé et un curriculum amoureux rempli de médiocres. Ils se croisent, se perdent, cherchent à se retrouver…

Une très jolie histoire, très bien menée et bien écrite, des personnages attachants, aussi dissemblables que finalement identiques. Un roman qui parle d’amour, de sa quête, et en parle bien, même si je me rend compte que j’ai trop tardé à écrire mon article, la faute à ma vie trépidante de ces derniers temps, et que je serais bien en peine de développer davantage mon avis. Mais tout de même : je garde de ce roman un souvenir vague, mais charmant…

Un jour on fera l’amour
Isabelle DESESQUELLES
Belfond, 2017

(6 commentaires)

  1. Bonjour et merci… Tu m’a presque donner envie de le lire en parlant du titre. Et donner lieu à penser ais-je besoin de nouveau vagues souvenir? Vraiment, merci….

    J'aime

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s