Elle aime le théâtre et l'opéra

Aïda, de Giuseppe Verdi par la Fabrique Opéra Val de Loire


Cela faisait une éternité que je n’étais pas allée à l’opéra. Lorsque je vivais à Limoges, j’avais un abonnement au Grand Théâtre, et c’était quelque chose de voir les plus grandes oeuvres dans ce vieux théâtre à l’italienne à l’acoustique parfaite. A Orléans, rien de tel, sans doute à cause de la proximité de Paris, il y a très peu d’opéras montés, et ils le sont au Zenith. Un zenith, c’est moche, ça casse la magie du truc, et puis pour y aller ce n’est pas en centre-ville, c’est une tannée, il faut prendre le tram où faire une crise de nerf pour garer sa voiture. Bref.

Pourtant, il y a une jolie association, qui s’appelle La Fabrique Opéra. Cette association créée sur Orléans en 2013 (mais elle existe dans plusieurs régions) a pour objet de démocratiser l’art lyrique, en rendant les spectacles accessibles au plus grand nombre, notamment par la production de spectacles vivants. Sa stratégie : valoriser toutes les compétences d’un territoire nécessaires à la production d’une œuvre lyrique, en associant des jeunes issus de lycées et établissements techniques (dont le mien) à une équipe artistique professionnelle. Après Carmen et La Flûte enchantée (mais les deux fois c’était un week-end où je n’étais pas disponible) ils proposent cette année Aïda de Giuseppe Verdi. Un de mes opéras préférés.

J’avais réservé mon billet dès la mi-octobre, parce que je voulais le dimanche (parce que rentrer en tram du Zenith à 23h, no way, je ne suis pas candidate au suicide), et surtout je voulais une des meilleures places, en hauteur, en face de la scène. Donc j’ai pris des places carré or. Parce que pour moi, l’opéra, c’est aux meilleures places ou pas du tout.

Et puis, je me suis replongée dans la bande dessinée de Pierre Frisano et Raymond Maric, et bien sûr dans mon Kobbé, ouvrage indispensable pour tout amateur d’opéra.

Je n’ai pas mis ma robe de gala (à cause du tram…) mais enfin tout de même, j’ai mis une robe et des bottes, des collants à plumetis, et je me suis donc rendue au Zenith, où je n’avais donc jamais mis les pieds.

C’était grandiose. Un opéra comme j’aime, spectaculaire, fou, démesuré, avec une véritable multitude de figurants. Après je reste sur ma position concernant les Zenith : c’est moche, on a mal aux fesses et les sièges grincent, et tout cela empêche un peu d’être complètement happé par la magie, même aux meilleures places, mais ça rend quand même superbement (et même peut-être certaines choses sont-elles impossibles dans un opéra normal), et j’ai hâte de voir ce qu’on va nous proposer l’année prochaine (même si j’ai un doute concernant les dates : j’ai bien peur que ce soit le même week-end que Livre Paris)

10 réflexions sur “Aïda, de Giuseppe Verdi par la Fabrique Opéra Val de Loire

  1. J’ai entendu parler de cette fabrique opéra, et c’est sûr que pour Aida, ça va bien dans un zénith, il y a du monde sur scène! Hélas je n’aime pas trop sortir le soir sur Orléans car le retour en Sologne demande beaucoup d’attention (sangliers vs ma clio, je le sens mal)
    De temps en temps il y a de l’opéra sur scène à Orléans (au théâtre?) mais ce n’est pas leur but premier c’est sûr (théâtre très confortable, je n’ai jamais vu ailleurs autant de place pour les jambes!)
    Au sujet de ton billet précédent : tu savais que Tanguy Viel réside à Beaugency? (45)

    J'aime

  2. J’ai eu une tante chanteuse à l’Opéra Comique de Paris (et elle ne m’a rien légué côté cordes vocales, dommage^^), elle allait souvent chanter en Province à la retraite et elle adorait Limoges (le Théâtre)… J’aime beaucoup Aïda mais beaucoup moins les Zéniths et pas que pour les fesses !!! 😆 Le dos aussi ! 😉

    J'aime

  3. je me souviens avoir assisté à la Traviata à Venise assis sur une chaise … mais quelle magie tout de même ! ( j’aurais aimé rencontrer la soprano qui jouait Violetta j’en suis tombé amoureux en trois secondes )
    En tout cas l’essentiel c’est de se régaler .. 😉

    J'aime

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s