Bloc notes

Love or lust ?

Love or lust

Aujourd’hui, c’est la saint Valentin. Non vraiment, ne me remerciez pas de vous le rappeler, je me suis dit que peut-être, malgré les millions de mails reçus à ce sujet, les pubs partout, vous risquiez tout de même d’oublier.

Bref.

En tant qu’auteure érotique dont le personnage récurrent est une véritable déité de l’indestructible luxure célébrant avec obstination les anciennes fêtes païennes, je me dois de mettre un bémol à toutes ces manifestations d’amour romantique : la saint Valentin est-elle vraiment la fête de l’amour ? Et si en fait les gens préféraient la luxure ? Si on cherche bien, c’est en effet ce qui pourrait ressortir de l’origine (païenne elle aussi, de toute façon les chrétiens nous ont tout piqué) de cette fête : dans la Rome antique, on fêtait la fertilité entre le 13 et le 15 février. Plus tard, l’Église Catholique interdira ces manifestations culturelles, qui réapparaîtront néanmoins avec le temps, transformées en fête de l’amour, plutôt que de la luxure, de la fertilité et de la volupté.

Mais en est-il vraiment ainsi? Comment les gens dans le monde entier fêtent-ils cette journée si spéciale ? Et qu’est-ce qui est le plus important : l’amour ou la luxure ? C’est ce qu’à voulu savoir Lelo, la célèbre marque de jouets pas pour les enfants.

unnamed-1Premier enseignement : il apparaît que les femmes recherchent plutôt l’amour dans leurs relations si elles sont célibataires ou mariées et bien plus encore si elles sont en couple. Par contre dans les relations ouvertes, elles sont 71% à affirmer n’y rechercher que la luxure. Quant aux hommes, c’est un peu différent : célibataires ou en couple ils préfèrent l’amour, mais ensuite la luxure gagne du terrain, et ils sont moins nombreux que les femmes à ne chercher que la luxure dans une relation ouverte.

unnamed-2Deuxième enseignement : chez les hommes comme chez les femmes, la luxure gagne du terrain avec l’âge !

unnamed-3Troisième enseignement : contrairement à notre réputation de libertins, on remarquera que les Français ne sont pas du tout les plus luxurieux. Ce sont a priori les Grecs, fidèles à leurs ancêtres païens, qui sont les seuls à être plus nombreux à rechercher la luxure.

Pas d’idéal donc, chacun fait ce qu’il veut — il doit même être possible d’avoir l’amour l’amour et la luxure. Quelle que soit la manière dont vous avez choisi de célébrer les lupercales — dîner aux chandelles, massage sensuel, escapade romantique, session SM, plan à trois… Je vous souhaite de vous amuser !

Et si vous vous ennuyez, il vous reste les livres !

(4 commentaires)

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s