Ecrire, de Marguerite Duras

EcrireC’est curieux un écrivain. C’est une contradiction et aussi un non sens. Ecrire c’est aussi ne pas parler. C’est se taire. C’est hurler sans bruit. C’est reposant un écrivain, souvent, ça écoute beaucoup. Ça ne parle pas beaucoup parce que c’est impossible de parler à quelqu’un d’un livre qu’on a écrit et surtout d’un livre qu’on est en train d’écrire. C’est impossible […] Parce qu’un livre c’est l’inconnu, c’est la nuit, c’est clos, c’est ça. C’est le livre qui avance, qui grandit, qui avance dans les directions qu’on croyait avoir explorées, qui avance vers sa propre destinée et celle de son auteur, alors anéanti par sa publication : sa séparation d’avec lui, le livre rêvé, comme l’enfant dernier né, toujours le plus aimé.

Cela faisait un temps infini que je voulais lire ce court texte que l’on m’a très souvent conseillé, et dont les multiples extraits et citations qui circulent m’ont souvent touchée jusqu’à l’indicible. Mais voilà, j’ai un rapport assez complexe à Duras : j’ai lu plusieurs fois L’Amant, qui m’a totalement illuminée lorsque j’étais adolescente, d’autres textes m’ont résisté à des degrés divers. La femme, en revanche, me fascine, et me fait peur en même temps.

Mais, comme vous le voyez, j’ai fini par franchir le pas.

Ici, Duras parle d’écriture. De son rapport à l’écriture, de la solitude essentielle de l’écrivain, de sa maison, de l’alcool, aussi.

Et c’est, à la fois, nécessaire et lumineux. Mon exemplaire est surligné et annoté de partout parce que, même si je ne suis pas Duras, ce qu’elle dit de l’activité créatrice ne peut que me toucher, me parler…

Écrire
Marguerite DURAS
Gallimard, 1993 (Folio)

10 commentaires

  1. Camilla dit :

    Je n’ai encore jamais lu de livre de cette autrice… J’ai prévu de lire « L’Amant », et je rajoute donc « Écrire » à ma liste ! 😉

    J’aime

  2. Je l’ai lu récemment ! C’est vraiment une porte d’entrée dans Duras très instructive.

    J’aime

  3. J’aime beaucoup Marguerite Duras. J’ai vraiment apprécié ce livre, le fait qu’elle se livre à nous en toute simplicité, j’ai trouvé ça très beau !

    J’aime

    1. oui, et c’est fulgurant dans certains passages !

      J’aime

Répondre à Caroline Doudet (L'Irrégulière) Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.