Essais

Le Titanic fera naufrage, de Pierre Bayard

Le Titanic fera naufrageOn n’en finirait pas en effet de dénombrer les oeuvres littéraires, relevant de genres variés, qui, avec une plus ou moins grande précision, semblent décrire le futur et donner le sentiment que l’auteur a disposé un moment d’un accès privilégié à des événements qui ne se sont pas encore produits.

Nous en avons déjà parlé : tout ce qui tourne autour de l’écriture prédictive me fascine. Pierre Bayard aussi, manifestement, puisqu’il ne cesse d’interroger le sujet : après Le Plagiat par anticipation (non chroniqué) et Demain est écritil clôt sa trilogie sur le sujet avec Le Titanic fera naufrage, dont le titre, par sa forme, n’est pas sans rappeler celui de la célèbre pièce de Giraudoux, La Guerre de Troie n’aura pas lieu, en abordant la manière dont certaines oeuvres semblent prédire, anticiper, prophétiser des événements historiques.

Prenant comme fil rouge le naufrage du Titanic et la manière dont apparemment cet événement avait été prévu par des écrivains, en particulier Morgan Robertson, il interroge son sujet en trois temps, multipliant les exemples. D’abord, les faits : nombreux sont les cas où les écrivains racontent des choses qui ne se sont pas encore produites, que ce soit sur le plan politique (Kafka) ou scientifique (Jules Verne) ou qu’ils racontent des catastrophes humaines (Poe) ou naturelles (Frankétienne). Plusieurs hypothèses sont alors possibles : les coïncidences (Houellebecq), le biais de confirmation (Tom Clancy), la loi de Murphy (Franz Werfel) ou encore la théorie des univers parallèles (Eugène Zamiatine). Quoi qu’il en soit, quelles sont alors les conséquences que l’on pourrait en tirer ? Une république des lettres et un rôle accru des écrivains dans la vie publique (Wells) ? Une science sous contrôle (Kurosawa) ? Une nouvelle stylistique (Heidner) ? Une nouvelle histoire littéraire et artistique (Godard) ?

Tout cela est évidemment passionnant : avec le talent (et le sérieux) qu’on lui connaît, Bayard ouvre le champ des possibles, analyse, raconte, questionne, et en tout cas fait bouger les lignes de notre perception du monde — et de la littérature, même si à l’occasion l’auteur sort du strict champ des lettres pour s’aventurer dans ceux du cinéma et de la peinture. Pas d’écrivains véritablement voyants, pas non plus d’écrivains sorciers provoquant les événements en les écrivant : l’idée est plutôt que, plus sensible au monde que beaucoup, celui qui écrit est capable de faire des prédictions (c’est-à-dire d’envisager rationnellement ce qui peut se passer à partir de ses analyses) ou d’avoir des prémonitions des événements à venir, tout comme les sismographes enregistrent les pré-secousses qui annoncent les tremblements de terre.

Troublant, déconcertant, fascinant, cet essai donne vraiment à réfléchir et éventuellement à s’inquiéter à la pensée des prédictions latentes qui dorment dans certains textes.

Le Titanic fera naufrage
Pierre BAYARD
Minuit, 2016

11 réflexions sur “Le Titanic fera naufrage, de Pierre Bayard

  1. Je l’ajoute à ma wishlist, le thème a l’air en effet plutôt fascinant d’autant que d’après ta chronique, l’auteur ne tombe pas dans des explications farfelues.

    J'aime

  2. Arff j’ai du mal avec Bayard … du moins je trouve qu’il enfonce des portes ouvertes et publie des livres à fort pouvoir attractif, mais au contenu creux. Du moins je n’y apprends rien, ce qui est, ma foi, dommage pour un essai.

    Là, encore une fois, le thème m’intéresse, mais il m’intéresse tellement que j’ai encore peur de souffler lors de cette lecture … Je le feuilletterai à la médiathèque.

    J'aime

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s