Nouvelles

Arrêt non demandé, d’Arnaud Modat

Arrêt non demandéPour la première fois de ma vie, je vais aller me plaindre du bruit auprès de mes voisins. La vieillesse me tombe dessus sans prévenir, comme on découvre son jardin blanc de neige un matin d’automne. La vieillesse n’est pas un combat, c’est un massacre. J’ai trente-deux ans. L’agonie commence. Une frontière est franchie. Un truc en moins.

Même si la couverture indique « roman », et même « premier roman », Arrêt non demandé est en réalité un recueil de nouvelles. Genre que je trouve, malheureusement, trop peu publié en France, alors que personnellement, j’apprécie beaucoup d’en lire — et d’en écrire, pas seulement dans le domaine érotique.

Six nouvelles du quotidien constituent ce recueil. Un petit garçon qui tient à raconter ses vacances et un événement marquant. Un homme qui ne désire plus sa femme depuis qu’elle est enceinte. Un autre que sa femme envoie chez les voisins du dessous parce qu’ils font trop de bruit. Un intérimaire, chargé de répondre aux lettres adressées au Père Noël. Un gardien de nuit dans un hôtel qui a décidé de mettre fin à ses jours et qui reçoit une visite inattendue. Un directeur de casting spécialisé dans les figurants qui apprend la mort d’une de ses recrues.

Teinté d’un humour souvent cynique qui tourne en dérision les sujets les plus graves, ce recueil possède un vrai ton, et interroge avec beaucoup d’intelligence le devenir-adulte : vieillir, grandir, se prendre dans la gueule les coups du réel, ce n’est pas simple pour nos narrateurs masculins, finalement précaires et fragiles.

Parmi toutes ces nouvelles globalement très réussies, j’avoue une préférence pour « la dernière nuit du hibou », très poétique et métaphorique, qui m’a beaucoup touchée.

Je vous recommande chaudement ce recueil, qui vous permettra de découvrir une nouvelle plume pleine de talent : décidément, les éditions Alma ont du nez !

Arrêt non demandé
Arnaud MODAT
Alma, 2017

19 réflexions sur “Arrêt non demandé, d’Arnaud Modat

  1. Comment fais-tu pour lire autant de livres? J’ai l’impression de lire comme une tortue… Tu ne regardes pas la télé? Tu lis dans les transports en commun? Comme toi j’ai beaucoup les nouvelles, dont on n’entend pas assez parler…
    Belle semaine!

    J'aime

  2. Pingback: Arrêt non demandé | Ma collection de livres

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s