Elle regarde la télé

Twin Peaks (la série), de Mark Frost et David Lynch

twin_peaksThrough the darkness of future past
The magician longs to see
One chants out between two worlds
Fire walk with me.
I’ll catch you with my death bag.
You may think I’ve gone insane, but
I promise I will kill again!

C’est 25 après tout le monde (et pour une fois il ne s’agit pas d’une hyperbole) que j’ai enfin vu cette série mythique. Il faut dire qu’à l’époque, j’étais un peu trop jeune pour la voir, et qu’ensuite je n’en avais guère eu l’occasion. Alors même que j’ai, et de manière fort illogique (mais ce n’est guère étonnant de ma part) vu le film il y a deux ans. Mais là ça devenait urgent, puisque la saison 3 est annoncée incessamment sous peu. Saison donc que les fans attendent depuis 25 ans, comme cela était annoncé dans le dernier épisode de la saison 2.

Bref.

A Twin Peaks, petite ville de 51201 habitants près de la frontière canadienne, le corps de la jeune Laura Palmer est retrouvé au bord d’un lac, enveloppé dans du plastique. L’agent Dale Cooper, du FBI, est chargé de l’enquête, et ses méthodes peuvent sembler quelque peu étranges, mais pas plus qu’un bon nombre des habitants d’une ville où tout le monde semble avoir quelque chose à se reprocher…

Une série très déstabilisante, qui à la fois a révolutionné les séries télévisées et reste assez unique en son genre (même si on peut y retrouver certains aspects dans quelque chose comme Les Revenants). En fait, on se rend assez vite compte que la quête du meurtrier n’est pas l’essentiel (surtout quand comme moi on a vu le film et qu’on le connaît déjà) et d’ailleurs, la question est réglée au milieu de la saison 2. Non, ce qui importe, c’est l’ambiance, la manière dont les personnages sont construits et notamment leurs zones d’ombres, les relations qui se tissent entre eux : ça serait presque de l’anthropologie, n’était le côté lynchien de l’affaire, à savoir quelque chose d’à la fois envoûtant, hypnotique, onirique voire hallucinatoire — hermétique et incompréhensible diront les mauvaises langues, mais c’est ce qui fait la magie de Lynch : l’ensemble est excellemment filmé, chaque plan fait sens, et l’ensemble est une forêt de symbole à déchiffrer. Comme un rêve, en somme.

Peuplée de personnages mythiques — la femme à la bûche, le Nain, le Géant, Bob, et j’en passe — la série nous mène aux confins de l’inconscient, servie par la musique extraordinaire d’Angelo Badalamenti. Finalement, c’est une bonne chose de ne pas l’avoir vue trop jeune : avec mon imagination fertile, je ne sais pas trop ce qui se serait tricoté dans mon esprit.

En tout cas, cette série proprement fascinante est à voir absolument pour ceux qui comme moi seraient passé à côté — et à revoir pour les autres, histoire de se mettre à jour.

Twin Peaks
Mark FROST et David LYNCH
1990-1991

13 réflexions sur “Twin Peaks (la série), de Mark Frost et David Lynch

  1. Je ne l’ai jamais vue non plus, mais c’est en voyant un livre Twin peaks que j’ai eu envie de la regarder . Avec ta chronique, je vais sûrement me lancer d’autant que la série n’est pas à rallonge…

    J'aime

  2. Je suis une fan absolue de cette série, j’ai lu beaucoup de romans autour et ai suivi beaucoup de forums de fans. C’est incroyable l’engouement qu’elle suscite (même si je ne suis pas objective et que pour moi c’es largement mérité ^^) vivement la saison 3 qui arrive en mai !!

    J'aime

  3. J’ai vu le film quand il est sorti, j’aimais beaucoup des films de Lynch, même si je conforme qu’ils sont hermétiques…pas tous, Sailor et Lula je crois est de lui et je me souviens aussi d’un petit film génial de Lynch sur un paysan qui parcourait du pays sur son tracteur. Je n’ai pas vu la série, je ne suis pas série mais si elle est fidèle au film, elle doit être envoutante…

    J'aime

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s