Elle regarde la télé

Trafic d’Art, le grand marchandage de Tania Rakhmanova

Trafic d'art

Le trafic d’oeuvres d’art, et notamment d’antiquités, est le troisième plus lucratif du monde, après la drogue et les armes. Mis en lumière récemment par les exactions de l’EI qui au grand jour dynamite Palmyre et saccage les musées mais en sous-main se finance grâce au pillage et à la revente, il ne date pourtant pas d’hier, et les grands musées occidentaux regorgent d’oeuvres dont la provenance est plus que douteuse.

Ce passionnant documentaire, diffusé début septembre sur Arte et disponible en replay pendant encore quelques jours, nous permet de mieux cerner les enjeux de ce commerce, et notamment du système complexe mis en place pour « blanchir » les pillages. Mais au-delà des questions économiques et sécuritaires, il s’agit aussi de géopolitique : pillés pendant des années par les pays occidentaux, certains Etats veulent aujourd’hui récupérer leurs trésors nationaux, notamment la Chine et la Turquie, ce qui donne lieu à de véritables bras de fer. Ce qui montre, encore une fois, que la culture a une importance fondamentale.

Très instructif donc !

Trafic d’art, le grand marchandage
Tania RAKHMANOVA
France, 2016
86min
ARTE France, Slow Production

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s