Elle lit des romans

Repose-toi sur moi, de Serge Joncour

Repose-toi sur moiDans ce vieil immeuble particulier, seule la façade côté rue a été rénovée, celle du bâtiment où elle habite. En fond de cour, les bâtiments sont plutôt antiques, des fils électriques courent sur des poutres vieilles de trois siècles, là-bas les ravalements datent de plusieurs décennies, c’est comme un autre monde, un monde où elle ne va jamais.

Pour ma première lecture estivale dans mon hamac, j’ai choisi mon cher Serge Joncour. Et j’ai bien fait.

Ludovic est un agriculteur reconverti dans le recouvrement de dettes ; Aurore est une jeune styliste à la tête de sa propre marque. Ils vivent dans le même immeuble, mais pas dans le même monde : elle du côté chic, lui du côté pauvre. Ils auraient pu ne jamais faire connaissance, pourtant si proches ; mais des corbeaux ont envahi la cour de l’immeuble, qui terrifient Aurore…

Un très très beau roman, d’une délicatesse et d’une sensibilité infinies, dans lequel Serge Joncour interroge la fragilité et la vulnérabilité des êtres. Le fait, aussi, d’accepter de se reposer sur un autre, de faire confiance. Avec beaucoup de subtilité, l’auteur construit des réseaux d’oppositions, la ville et sa modernité face à la campagne et ses traditions, la richesse et la pauvreté, le masculin et le féminin, la fragilité et la force ; mais ces oppositions ne sont pas immuables, elles bougent, sont en recomposition constante ; et, surtout, elles ne doivent pas constituer des barrières. Ce qui rapproche les êtres est plus fort que ce qui les sépare. Les personnages d’Aurore et de Ludovic sont d’une grande complexité, et chacun nous mène à nous poser de bonnes questions sur nos vies.

Roman d’amour, mais pas seulement, Repose-toi sur moi est un grand roman qui interroge notre monde et nos choix, et dont on n’a pas fini d’entendre parler !

Repose-toi sur moi
Serge JONCOUR
Flammarion, 2016

challenge12016br10% Rentrée Littéraire 2016 – 3/60
By Lea et Herisson

(33 commentaires)

  1. Je l’attends impatiemment! Il faut toujours avoir un joncour dans sa pal! Mais en général il n’y reste pas longtemps! Merci pour ton billet qui confirme mon envie;

    J'aime

  2. j’attendais aussi avec impatience depuis la découverte de l’amour sans le faire, l’écrivain national et UV le nouveau roman de S Joncour , auteur par ailleurs abordable au vu des quelques mots échangés lors de nocturnes littéraires .Donc à mettre sur ma PAL.

    J'aime

  3. 100% ok avec toi. J’ajoute d’ailleurs le lien de ta chronique dans la page de la mienne (sauf si tu ne le souhaites pas bien entendu). Belle après midi 😉

    J'aime

  4. j’aime beaucoup ce que tu en dis, je l’avais choisi en première lecture de vacances aussi et j’ai été tout autant charmé. En effet loin d’une simple bluette entre la brute et la princesse, c’est un roman qui interroge nos vies…et ta tasse est parfaitement assortie !

    J'aime

  5. Un très beau roman je suis d’accord avec toi et vraiment délicat j’ai aussi trouvé cela… J’ai adoré en tout cas, un roman qui fait du bien (et j’en ai profité pour prendre tous les liens vers tes billets qui me tentaient ces dernières semaines, je passais en petite souris sans te laisser des commentaires mais je n’ai pas pour autant cessé de te lire :0) Bisous

    J'aime

  6. J ai eu ce livre sous le sapin, en ayant fait ma liste en piochant dans vos coups de coeur et conseils de lecture…. et j’ai dévoré ce livre débordant d’empathie. Un livre plein de beaux sentiments, de quête de bonheur et d’envies de choses simples. J’ai aimé sa musique douce, délicieuse.

    Merci

    J'aime

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s