Elle se promène

Balzac et les artistes, à la maison de Balzac

Figurez-vous que je n’étais jamais allée visiter la maison de Balzac, et je serais bien en peine d’expliquer pourquoi. Mais mieux vaut tard que jamais, et l’autre jour j’ai profité de l’exposition Balzac et les artistes pour m’y rendre enfin, l’occasion aussi de visiter les abords de la maison et les collections permanentes.

C’est une petite maison nichée sur les coteaux de Passy, qui offre une très belle vue sur la Tour Eiffel, dont Balzac n’a néanmoins pas pu profiter : il a vécu ici entre 1840 et 1847 (sous un faux nom pour échapper à ses créanciers) et il est de toute façon mort en 1850. Mais c’est ici qu’il a corrigé l’ensemble de la Comédie Humaine, et écrit certains de ses chefs-d’oeuvres.

On accède à la maison par une rue en hauteur. Après avoir descendu un escalier à ciel ouvert, on se retrouve dans un jardin verdoyant et agréable. La maison, elle même, donne envie de s’y installer, tant elle semble calme et paisible :

Le premier étage (celui par lequel on entre) est consacré à Balzac lui-même et à son oeuvre monumentale, fruit d’une capacité de travail hors du commun. Portraits et statues du maître, présentation du « plan » de la comédie humaine et de ses personnages, fac-similé de toutes les versions d’un même manuscrit et textes sur le café qui lui permet de travailler 18h par jour. Le clou de la visite, le plus impressionnant est bien sur son cabinet de travail, et la table sur laquelle il a écrit ces romans que nous aimons !

A l’étage du dessous nous attend l’exposition Balzac et les artistes, dont le but est de démystifier un peu l’idée du génie créant seul, alors qu’il avait de nombreux échanges avec ses contemporains, notamment au cours de soirées littéraires : stimulants, ces échanges avec d’autres artistes (Delphine de Girardin, Lamartine, George Sand, Hugo, qui a prononcé son éloge funèbre) ont influencé son oeuvre… et inversement. L’exposition se termine par la manière dont Balzac a été représenté, par ses contemporains puis plus tard.

La canne de Balzac, qui a inspiré un texte à Delphine de Girardin

La canne de Balzac, qui a inspiré un texte à Delphine de Girardin

Une très jolie visite, que je recommande chaudement : il est toujours fascinant de visiter les lieux où ont vécu les grands artistes et les grands écrivains ; ici, on en apprend beaucoup sur l’homme mais surtout sur l’oeuvre et ses personnages, et ses liens avec ses contemporains.

Balzac et les artistes. Mythe et réalité
Jusqu’au 2 octobre 2016
Maison de Balzac
47 rue Raynouard – 75016 Paris

10 réflexions sur “Balzac et les artistes, à la maison de Balzac

  1. Je ne me souviens pas de grand-chose de cette maison à part les petites rues pavées du quartier et la pièce où il y a toutes les matrices des gravures de l’édition Furne. Ça en fait du monde cette comédie humaine !

    J'aime

  2. Je ne sais pas non plus pourquoi je n’y ai jamais mis les pieds. Je vais essayer de me programmer ça ces prochains jours si ma création d’entreprise m’en laisse le temps.

    J'aime

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s