Romans

La femme au carnet rouge, d’Antoine Laurain

La femme au carnet rougeIl était presque onze heures du soir. Toujours assis par terre et désormais entouré d’objets, Laurent était plongé dans le carnet Moleskine rouge contenant les pensées de l’inconnue sur des dizaines de pages, parfois raturées, soulignées ou écrites en majuscules. L’écriture était élégante et souple. Elle devait les avoir consignées au gré de ses envies, sûrement aux terrasses de cafés ou lors de trajets en métro. Laurent était fasciné par ces réflexions qui se succédaient, aléatoires, touchantes, loufoques, sensuelles. Il avait ouvert une porte qui menait à l’esprit de la femme au sac mauve et même s’il était un peu déplacé de lire les pages du petit carnet, il ne pouvait s’en détacher.

J’avais beaucoup aimé le précédent roman d’Antoine Laurain, Le Chapeau de Mitterrandet c’est donc avec beaucoup de plaisir que j’ai découvert celui-ci dans mon Ptit Colli : je l’avais d’ailleurs noté dans une de mes innombrables listes, et je ne peux donc que féliciter la personne qui a fait la sélection !

Une nuit, en rentrant chez elle, une femme se fait agresser et voler son sac. C’est Laurent, le propriétaire de la librairie « le cahier rouge », qui le retrouve le lendemain sur une poubelle. Comme les papiers d’identité ont disparu, il s’attache aux autres indices contenus dans le sac pour retrouver la propriétaire, et notamment un petit carnet Moleskine rouge, qui lui tient lieu de journal intime.

Un très joli roman sous forme d’enquête, et sur lequel plane l’ombre bienveillante de Patrick Modiano, à la fois personnage et figure tutélaire. Plein d’un bel optimisme, il pose la question du hasard, et de la possibilité de tomber amoureux de quelqu’un sans l’avoir jamais rencontré, à travers ses écrits. Et cela interroge : avisant mon petit carnet, noir en l’occurrence, je n’ai pu m’empêcher de me demander quelle image de moi aurait celui qui le lirait sans me connaître…

Un beau roman d’amour et de littérature, parfait pour les vacances !

La femme au carnet rouge
Antoine LAURAIN
Flammarion, 2013 (J’ai Lu, 2014)

14 réflexions sur “La femme au carnet rouge, d’Antoine Laurain

  1. J’aime bien l’univers de Laurain : le chapeau de Mitterand est réussi, la femme au carnet rouge aussi. Je me suis arrêtée là pour le moment ! Bises et bonnes vacances.

    J'aime

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s