Elle lit des romans

Péché brûlant. Les nuits tentatrices – 2, d’Emma Foster

Les nuits tentatricesPeut-être parce que j’ai refusé de me pardonner. J’ai abandonné toute idée de rédemption il y a une éternité. Ce que j’ai fait me condamne aux tourments de l’enfer plus sûrement que n’importe quel manquement religieux. Si l’enfer existe — ce dont je doute, car comment pourrait-il exister quelque chose de pire que le marasme dans lequel je me débats depuis des années ? —, je mérite de me consumer dans ses flammes éternelles. Pour être tout à fait honnête, je sais que je suis déjà damnée ; comme un spectre écorché vif, j’erre depuis trop longtemps dans ce monde dans lequel je n’ai plus ma place. Peut-être que je souffrirais moins dans une marmite de lave en fusion comme on en voit dans les scènes infernales de Jérôme Bosch.

Il est enfin arrivé, le second tome de la série Les nuits tentatrices d’Emma Foster.

Cela fait trois semaines qu’Adam a rompu avec Eve, persuadé qu’elle l’avait trahi. La jeune femme, qui avait cru un temps trouver avec lui une certaine forme de rédemption, est à nouveau assaillie par ses démons, se donne au premier venu, cherchant à tout prix à oublier par la douleur physique sa douleur morale, quitte à ne plus respecter les règles précises qui régissent l’univers du BDSM. Quant à Adam, il s’interroge de plus en plus sur sa véritable nature et celle de ses désirs.

Un second tome dans la lignée du premier : s’il faut quelques pages pour reprendre le fil de l’histoire, on est très rapidement plongé dans cet univers très troublant et finement analysé que nous propose Emma Foster ; dans ce tome, les personnages, séparés, prennent de l’épaisseur au fil des chapitres dont le point de vue alterne entre l’un et l’autre, l’auteure creuse leur âme, et si on ne sait toujours pas précisément les raisons des tourments d’Eve, on commence néanmoins à entrevoir la tragédie qu’elle a vécue ; Adam de son côté apparaît de plus intéressant et intrigant, et, soyons honnête, assez attirant.

Rien que ces éléments font de ce tome un roman érotique de grande qualité, mais il y a plus : la véritable dimension littéraire de l’ensemble. C’est extrêmement bien écrit, et l’auteure manie à la perfection les références littéraires et mythologiques, les tissant les unes aux autres pour parvenir à quelque chose de très cohérent et profond, où encore une fois Eros et Thanatos luttent pour capturer l’âme humaine : la Bible, Sade, Faust, Milton pour ne citer que les principales permettent de comprendre que ce qui se joue ici est bien plus qu’une simple histoire de cul, aussi réussie soit-elle.

Décadent, troublant, violemment érotique, jamais vulgaire : à ne pas manquer !

Péché brûlant. Les nuits tentatrices – 2
Emma FOSTER
Milady, 2016

(2 commentaires)

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s