Things I want to remember

Happy B, Carrie !

Sex and the cityCette semaine, cela a fait 18 ans que la première de Sex and the City a eu lieu sur HBO. Une série qui, en fait, m’a accompagnée toute ma vie, la seule dont je possède l’intégrale en DVD et que je regarde encore à l’occasion, et que je connais pas coeur. J’ai aussi lu tous les romans de Candace Bushnell (nous parlerons d’ailleurs du petit dernier mardi) et vu les deux films.

Comme beaucoup, j’ai découvert la série lorsqu’elle est arrivée en France (le streaming n’existait pas, à l’époque) ; j’avais quelque chose comme à peine plus de 20 ans, les filles en avaient largement dix de plus, et pourtant malgré les différences je me suis totalement reconnue en elles, New-York à part.

Comme Carrie, je commande des cosmopolitans lorsque je vais dans un bar (certains peuvent en témoigner).

Comme Carrie, j’ai un nombre invraisemblable de vêtements (même si je me suis un peu calmée par rapport à une époque) et de chaussures. D’ailleurs, mon board pinterest sur les chaussures s’intitule « Hi, it’s Carrie, I’m shoes shopping » (c’était son message de répondeur). Et nombre de vêtements que j’ai achetés étaient inspirés par ses looks. Une robe à pois, un t.shirt « I have nothing to wear », une robe de soirée en voile, des grosses fleurs pour mettre dans mes cheveux ou sur mes vêtements, un collier avec mon prénom. La paire de Jimmy Choo de ma photo de profil.

Lorsque j’ai ouvert mon premier blog, en 2006, mon pseudo était Carrie-Ann et mes articles étaient largement inspirés de ses chroniques dans l’esprit (et de mes multiples histoires désastreuses avec les hommes) : de l’amour, du sexe, de la mode. J’y surnommais mes deux grands amours Big et Aidan.

D’ailleurs, je suis intimement persuadée que si Carrie avait vu le jour plus tard, elle aurait été blogueuse et aurait adoré Instagram. Elle est la blogueuse ultime.

Avec le recul, je me rends compte que mon premier roman est lui-même très « Carrie » dans certains aspects.

Comme Carrie, j’aimerais avoir une chronique dans Vogue.

A une époque, lorsque j’ai relu le roman de Bushnell, il m’avait semblé avoir changé, et que c’était peut-être un peu trop cynique pour moi. En fait, non.

Alors voilà, Happy Birthday à cette série qui m’a quand même pas mal façonnée, et qui restera, je pense, la série de ma vie, malgré ses défauts, sa mauvaise foi et son cliquant… call me Carrie Bradshaw !

(19 commentaires)

  1. Oh j’me reconnais dans ton billet…
    Idem j’ai l’intégral … les films j’ai vu aussi !
    Mais j’ai pas lu 😦
    J’ai toujours regarder la série comme on savoure un bon gateau et donne un coup de pouce à la bonne humeur !
    Bon week-end

    Aimé par 1 personne

  2. Je me refais l’intégral depuis peu. Quand je suis allée à NY il y a quelques années, j’ai foncé à la boutique HBO pour ramener un collier « Carrie » que j’adore. Par contre, avec les années, je crois que je suis passée de « team Carrie » à « team Charlotte ».

    J'aime

  3. Comme toi j’ai vu une bonne partie des épisodes de la série et bien sûr les deux films même si je ne me suis jamais identifiée à Carrie. J’aimais beaucoup l’esprit de la série et les personnalités des quatre protagonistes. Y aura-t-il un film n°3?

    J'aime

  4. oh oui, cette série a fait tellement de bien à mes vendredis parfois un peu moroses…et Carrie, je rêvais d’être elle ! Encore l’autre jour, j’avais un petit coup de blues et je me suis mis un petit DVD et hop hop, c’est reparti ! Bon anniversaire Carrie!

    Aimé par 1 personne

  5. tellement fan de Carrie 🙂 J’ai appris l’anglais avec Sex and the City en VO avec ST en anglais… et grâce à Samantha j’ai un sacré vocabulaire olé olé 😀

    J'aime

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s