Humeurs

Writing

The worst thing you writeis better thanthe better thing you did not writeJe voulais partager ma fierté avec vous : cela fait un mois tout pile que je réussis à écrire tous les jours. Pas forcément beaucoup, en moyenne 500 mots, mais comme le dit la citation (qui est apparemment d’Ellen Jackson), il vaut mieux écrire peu (et mal…) que se laisser aller à la procrastination et au découragement. Pourtant, il y aurait de quoi, mais enfin comme on dit, Rome ne s’est pas faite en un jour…

(17 commentaires)

  1. Dear Caroline, pour ma gouverne, peux-tu m’expliquer l’intérêt de ce genre de défi personnel ?
    Car pour moi, l’écriture est avant tout un plaisir et je ne vois pas pourquoi je m’astreindrais à écrire chaque jour un petit peu. Sauf si c’est pour m’obliger à dégager du temps (là, ok). Ou alors dans une optique de progresser grace à un exercice régulier (mais je n’y crois pas trop).
    Je sais que certains auteurs font cela par hygiène – car cela correspond à un besoin (presque physique) – mais dans ce cas-là, ce moment est forcement prioritaire – donc acquis. Ma lanterne éclairer peux-tu ?

    J'aime

    1. C’est pas une astreinte, c’est juste que je manque totalement de régularité, alors même que je sais qu’en écrivant un peu chaque jour, c’est beaucoup plus fluide. En fait, comme je suis la reine de la procrastination pour tout et rien, c’est beaucoup mieux pour moi. Mais ce n’est pas une corvée, c’est juste que j’essaie d’avoir un rythme régulier !

      J'aime

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s