Elle regarde la télé

21cm de plaisir avec Augustin Trapenard

21cmJ’ai bien compris un truc : il n’y a que la taille qui compte […] Rien n’est assez grand pour la littérature.

Si vous n’avez pas suivi, il se trouve que je suis en froid avec Canal+, chaîne sur laquelle je n’ai pas ne serait-ce que zappé depuis le 1er septembre. Mais. Cas de conscience : je voulais absolument voir cette nouvelle émission, d’autant plus que j’en ai lu le plus grand bien comme le plus grand mal. Bref, j’ai profité du mois gratuit proposé par mycanal pour y jeter un oeil (consciente du fait que si j’avais un coup de foudre, j’étais mal attendu qu’il est hors de question que je m’abonne, mais c’est une autre histoire).

Bref, 21cm est la nouvelle émission littéraire de Canal+, présentée par Augustin Trapenard, et si le titre vous fait penser à tout autre chose qu’à une émission littéraire, ce n’est pas que vous avez l’esprit mal placé, c’est fait pour, comme nous l’explique le prégénérique de la première, sous forme de passage de relais drôlissime entre un Frédéric Beigbeder à l’agonie au fond de son lit, mesurant la taille d’un roman de Salinger, et le sémillant Augustin.

Le ton est donné : on est bien dans une émission littéraire, mais dans le genre plutôt rockn’roll, et d’ailleurs l’invitée fil rouge de cette première n’est autre que la divine Patti Smith, que l’on retrouvera, après son portrait en images, à trois occasions sous forme d’entretiens. Un premier, extérieur jour, nous propose une promenade dans le cimetière du Montparnasse, à la recherche des tombes des auteurs qui lui tiennent à coeur. Un deuxième, intérieur jour, est filé directement chez Augustin, au milieu des milliers de livres de sa bibliothèque et sous l’oeil de son chien Jeff : l’occasion, comme entre amis, de chanter ensemble Because de Night ; et, tradition très sympathique, Augustin offre un livre à tous les gens qui passent chez lui : pendant que Patti choisit (ce sera Le Funambule de Genet), Jeff bouffe en loucedé les pâtisseries orientales qui étaient sur la table basse. Enfin, séquence intérieur nuit, plus intimiste.

Très séquencée, l’émission propose entre ces entretiens des pastilles qui permettent de garder un rythme soutenu et dynamique : les conseils de lectures en 21 secondes et filmés par eux-mêmes de gens aussi divers que Marc Lavoine, Karl Lagerfeld, Nora Hamzawi ou encore Joann Sfar, une battle avec Antoine de Caunes qui nous permet au passage d’admirer les tatouages d’Augustin, et une petite séquence « révisez vos classiques » qui montre l’actualité de ces derniers, ici en mettant en parallèle Donald Trump et certains personnages de méchants chez Dickens.

L’émission se termine avec la dédicace de l’invité.

Verdict ? Et bien vous l’aurez compris, j’ai adoré. C’est le type d’émissions culturelles dont je voudrais plus à la télévision, dans le même style GlamRock intelligent et mordant que l’on trouve dans des revues comme Vanity Fair : à la fois drôle et émouvante, rythmée, décalée, 21cm apporte vraiment quelque chose de nouveau qui change des habituelles émissions en plateau, passionnantes mais parfois un peu planplan (entendons-nous bien : je ne me lasserai jamais de François Busnel, Christophe Ono-dit-Biot et Eric Naulleau, mais ça fait du bien de changer un peu de concept, de temps en temps). Augustin Trapenard est en outre un interviewer hors pair, qui a l’art de la question qui fait mouche, passant du léger au profond et abordant avec son invitée des sujets aussi divers que la poésie, la photo, la mort avec des questions qui ont l’air d’être improvisées au gré des circonstances. Et puis, on voit qu’il s’amuse follement et ça, ça n’a pas de prix !

Mon seul regret est finalement que cette émission ne soit pas disponible pour tous, puisqu’à la fin de mon mois d’essai je ne pourrai plus la regarder, sauf si comme je l’ai entendu elle est mise en ligne sur Dailymotion (il y en a pour l’instant de très larges extraits) (oui parce que je ne suis pas toquée au point de m’abonner juste pour cette émission, aussi excellente soit-elle) (déjà que je dis du bien de Canal+ dans un article, on ne va pas abuser). En fait, c’est typiquement le genre de choses que je verrais bien sur Paris Première !

(18 commentaires)

  1. Bon alors, oui, j’avoue, je suis abonnée à Canal (ne me jetez pas la pierre, il y a le rugby pour mon homme) et je n’ai pas regardé cette émission qui me fait de l’œil pourtant. Je regarderai peut-être la prochaine émission. La séquence « révisez vos classiques » pourrait m’intéresser.

    J'aime

  2. J’ai Canal (pour les films, docs et séries US en direct), même si je regarde de moins en moins (j’arrive à être fière de moi quand je vois un film par semaine.), bref je me dis qu’il serait temps, moi qui aime les livres, de regarder cette émission (en replay c’est possible) surtout pour Patti Smith que j’adore. Pour Augustin, j’ai trouvé qu’il avait pris un peu la grosse tête à Cannes, j’espère que ça ne transpire pas dans l’émission.. je reviendrais te dire ce que j’en ai pensé ! merci de m’y avoir fait penser

    J'aime

      1. Vu et aimé ! Bon j’adore Patti Smith mais j’aime bien le temps dédié (bcp plus que les 5′ habituelles) et les artistes qui mettent en avant des lectures pas toujours communes. Je regarderai les prochains ! Merci de m’y avoir fait penser. Augustin a une bibliothèque qui donne envie 😀

        J'aime

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s