Elle se promène

Des trésors à porter, bijoux et parures du Maghreb à l’Institut du Monde Arabe

Des Trésors à porterUne exposition à côté de laquelle je ne pouvais décemment pas passer, à la rencontre des deux sujets de recherche qui m’ont occupée pendant près de dix ans : la parure féminine (en maîtrise et en DEA, ainsi que cela se nommait à l’époque) et la femme orientale en thèse, les deux thèmes se rencontrant d’ailleurs dans une partie de cette dernière.

J’y allais donc un peu en spécialiste, et pourtant je n’ai pas manqué d’être émerveillée par cette exposition nichée au coeur même du musée de l’Institut du Monde Arabe (je veux dire par-là qu’il ne s’agit pas d’une exposition indépendante comme Osiris : il faut entrer par le musée, que l’on visite au passage, ce qui n’est pas une mauvaise chose attendu que c’est un musée passionnant que je conseille absolument).

Le propos de cette exposition est donc d’explorer l’univers de la parure des femmes à travers les bijoux du Maghreb : à travers les différentes zones géographiques présentées dans d’immenses vitrines qui permettent d’appréhender d’un seul regard la richesse tant des bijoux de fête que des bijoux du quotidien, on parvient à saisir une certaine unité : en or ou en argent, richement ouvragés, souvent très imposants, ornés de pierres précieuses, ces bijoux à la valeur ornementale, pratique ou symbolique sont la preuve d’un artisanat riche, dont les différentes techniques sont expliquées. Sur des photos, les pièces sont montrées portées, et l’on a parfois l’impression que les corps frêles vont s’écrouler sous le poids de leurs parures, nombreuses et gigantesques.

A côté des bracelets et boucles d’oreilles auxquels nous sommes habitués, certaines pièces étonnent car elles sont typiques de ces pays : d’immenses pectoraux, des parures de têtes, des bagues de coiffure, d’énormes chevillères, ou encore un étrange bracelet hérissé de pointes, dont la fonction est défensive.

Une très très belle exposition, très pédagogique, à ne pas manquer !

Des trésors à porter, bijoux et parures du Maghreb
Institut du Monde Arabe
Jusqu’au 28 août

(8 commentaires)

  1. Je ne suis pas vraiment une adepte des bijoux, mais cela ne m’empêche pas d’apprécier en regarder et en découvrir. Je ne savais pas qu’une telle expo avait lieu ; je tâcherai d’y aller 🙂 merci pour l’information et ce compte-rendu de visite.

    J'aime

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s