instantanés

Instantané #40 (l’histoire d’Adèle, suite)

L’autre jour, j’ai compulsé à nouveau l’album d’Adèle (pas la chanteuse, mon Adèle), et j’ai eu la surprise de trouver une autre photographie la représentant : c’est une photo de groupe, prise en extérieur, et la raison pour laquelle je n’y avais pas trop prêté attention est que le cliché est très pâle, et qu’en outre il n’est pas classé dans l’album lui-même, qui ne contient que des portraits posés. Sur cette photographie, qui semble avoir été prise le même jour que le portrait (Adèle porte la même robe en tout cas), elle donne le bras à un homme, que j’imagine son mari et dont j’ai retrouvé aussi le portrait (mais pris un autre jour, car il n’a pas le même uniforme).

Tout cela commence un peu à prendre forme… l’inspecteur mène l’enquête ! Mais ça m’amuserait que vous me disiez ce que vous évoquent ces photos !

(14 commentaires)

  1. Elle se tient le ventre. Est-ce qu’elle est enceinte ?
    C’est peut-être sa robe du dimanche, celle qu’elle mettait toujours pour faire des photos. Elle commençait à être un peu juste et tirait un peu mais avec la petite solde de son mari, pas question d’en acheter une autre. Mais elle ne lui en voulait pas, elle savait qu’il était doué. Quand on est fils de paysan, on ne commence pas général, on doit gagner ses galons.
    (bon, je m’égare, mais c’est toi qui m’a encouragé 😉 )
    (et quel est ce corps d’armée dont on voit le symbole sur son uniforme ?)

    J'aime

  2. Voici ma modeste contribution au sujet du militaire en tenue de sortie.
    Les jolies épaulettes indiquent une photo prise sans aucun doute avant la guerre 1914.
    Les occasions de photographier étaient rares ( mariage , portrait , ou la visite d’un militaire en permission ).
    Sur le col est indiqué le régiment , l’iilustre 107 eme d’infanterie.
    Le corps de chasse sur son bras gauche désignerai un bon tireur et le galon sur le bras pouve qu’il s’agit d’un soldat de première classe .
    Dommage on ne voit pas son képi.
    J’ajoute ressentir un trouble particulier devant ces photos …entre tristesse et émotion

    J'aime

  3. Elle pourrait être enceinte en effet vu la main sur le ventre, pas d’autre éclairage à t’apporter. Mais c’est très émouvant ces photos, sur la première photo c’est un regard perçant, dire que toute une vie se tient là-dedans, et toutes ses pensées et émotions qui resteront un mystère…

    J'aime

  4. bonjour, si je vois bien elle ne lui donne pas le bras mais elle a sa main sur son épaule. l’homme a exactement la même position que l’adolescent à gauche (pieds bien ancrés au sol bras croisés) quand à Adéle elle a plus une attitude « protectrice » d’ailleurs sur la photo les personnes adultes de la partie gauche (que je pense être les parents) tiennent les deux enfants par les épaules. De plus alors que lui semble très détaché, face objectif (les jeunes d’aujourd’hui diraient qu’il ne la « calcule » pas), elle est légèrement de biais, tournée vers lui. Je me sens moins romantique que vous… suis-je trop cartésienne?
    J’avais pensé qu’elle aurait pu être la fille de la famille mais ils semblent tous être blonds (en tout cas clairs de cheveux, de peau et même d’yeux) alors qu’elle semble plutôt brune.

    J'aime

  5. J’ai hérité de ma grand-mère d’un album en cuir avec ce type de photos.
    En sortant délicatement les photos par la petite fente, tu pourras trouver probablement au dos le nom du photographe,
    Avec ce nom tu trouveras sur le net la période à laquelle il a exercé et même la ville .
    Pour l’uniforme est probablement celui d’un chasseur alpin.

    J'aime

    1. Désolé de vous contredire mais le cor brodé sur la manche ne signifie pas qu’il s’agit d’un régiment de sapeurs ou chasseurs .
      Afin de distinguer les bons tireurs et de stimuler l’émulation individuelle et collective, des récompenses de tir furent créées, assorties d’avantages matériels (gratification, jours de permissions, etc…).On distingue sur les photographies les « bons tireurs » au port d’insignes particuliers que nos ancêtres étaient particulièrement fiers de porter et le cor brodé en est un ( il y en avait d’autres ) .
      C’est pour celà qu’il est dommage de ne pas voir le couvre-chef !
      In fine c’est un détail 😉

      J'aime

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s