instantanés

Instantané #38 (la femme sur la photo)

Femme sur la photoC’est un très vieil album photo. Ma grand-mère l’avait récupéré pour moi dans le grenier de ma grand-tante (la femme de son frère) avec quelques vieux livres. Il allait sans doute être jeté, et elle s’est dit que moi qui aime les vieux objets qui ont une âme, je serai heureuse de l’avoir. Cet album me fascine : je ne sais absolument pas qui sont ces gens (ce ne sont pas mes ancêtres), j’ai du mal à dater les clichés (peut-être avant la Première Guerre mondiale), mais ce sont justement dans ces silences et ces mystères que se loge l’imagination. Il y a, en particulier, la photo de cette jeune femme : elle m’intrigue. Sa beauté, son regard étrange, un peu mélancolique. J’ai envie de l’appeler Adèle. Je me demande quelle fut sa vie. Si elle a aimé, si elle a été aimée, si elle a été heureuse ou si elle a vu son destin brisé… Vous avez compris : cette photo m’inspire. Je ne sais pas encore quoi, comment, mais un jour, sans doute, j’écrirai sur elle.

Vous me direz que, si je veux en savoir plus, je peux toujours interroger ma grand-tante. Mais nonobstant que je ne la vois que très peu, j’ai l’impression que cela briserait le charme de ce vieil album, de savoir qui sont les gens sur les photos, et qui est cette femme qui ne s’appelle sans doute pas Adèle…

20 réflexions sur “Instantané #38 (la femme sur la photo)

  1. Peut-être que ta grand tante ne sait pas non plus qui c’est 😉
    J’ai sauvé nos albums in extremis d’une vente en foire à tout (une lubie de ma maman à un moment de sa vie) et si on connait beaucoup de monde sur les photos, il en reste qui nous sont inconnus, des cousins éloignés, des amis de passage.

    J'aime

  2. Il y a un livre récent qui est parti de ce concept, des vieilles photos d’inconnus, et l’auteur a imaginé leur vie. Mais aussi fait des recherches pour raconter aussi leur vie réelle. Pourquoi pas.

    J'aime

  3. Moi aussi ça me fait penser aux Gens dans l’enveloppe. J’ai moi aussi l’imagination qui décolle quand je regarde des vieilles photos comme ça. Tu peux en effet rester dans le flou mais ça serait peut-être intéressant de connaître la destinée de cette femme…

    J'aime

  4. «  » » »j’ai l’impression que cela briserait le charme de ce vieil album, de savoir qui sont les gens sur les photos, et qui est cette femme » » » »

    un album d’inconnus n’est pas spécialement charmant , mais je peux comprendre qu’un album d’ancètres identifiés ne soit pas porteur de magie .
    Mais toutefois la réalité dépasse AUSSI la fiction y compris dans les histoires de famille 😉 🙂

    J'aime

  5. Pingback: Instantané #40 (l’histoire d’Adèle, suite) | Cultur'elle

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s