L'Irrégulière mois après mois

Adieu 2015…

A l’heure de dire adieu à 2015, j’ai envie de dire « ouf ». Parce que, question année de m***, elle se pose là. Non que 2014 et 2013 aient été particulièrement joyeuses, mais enfin, tout de même, on a atteint des sommets. Alors certes, il y a eu de belles choses, aussi, mais globalement le bilan du conseil de classe est mauvais : avertissement comportement pour 2015, exclusion définitive sans sursis…

Enfin, regardons de plus près dans le rétroviseur…

Janvier…

Ça avait pourtant bien commencé : du champagne rosé, des rires, des voeux… et puis, la tragédie…

Février…

On essaie de mettre un peu de baume sur les plaies, de réapprendre la joie et l’insouciance, mais à nouveau la fatalité nous frappe en plein coeur…

Mars…

C’est le salon du livre, c’est mon anniversaire, c’est Paris… je ne veux retenir que ça !

Avril…

Le printemps enfin, l’espoir d’une renaissance… s’accrocher aux jolies choses, à ce qui met de la poésie dans le quotidien !

Mai…

Du champagne, une jolie fête, mon premier (et à ce jour unique, mais passons) (enfin non d’ailleurs, à strictement parler ce n’est pas le premier, mais l’autre c’était pour un ouvrage scientifique collectif) contrat d’édition…

Juin…

Des tomates qui poussent bien, du soleil, la rentrée littéraire qui s’annonce fort belle, des fleurs…

Juillet…

Des soirées chaudes à refaire le monde, des lumières, et un magnifique voyage en Belgique…

Août…

Retrouver mon cher Cap-Ferret, manger des huîtres, retomber éternellement amoureuse de Paris…

Septembre…

Retrouver la pesanteur du quotidien laborieux, se promener sur les bords de Loire, avoir l’ego flatté…

Octobre…

L’automne. La nature qui se pare de mille couleurs. L’endormissement malgré les jolies choses. Paris, je t’aime.

Novembre…

La stupeur, la sidération, les larmes. Besoin de chaleur, de réconfort. Dire aux gens qu’on aime qu’on les aime. Plus que jamais besoin de littérature et de culture. Au milieu de tout ça les prix littéraire, comme une petite lumière…

Décembre…

Les lumières, la chaleur, la magie, Paris, le champagne, le réconfort, malgré la peste brune qui rampe…

Alors voilà 2015, tu as apporté de jolies choses, que j’ai essayé de mettre en avant autant que j’ai pu, mais quand même, toutes ces horreurs, c’est impardonnable… Adieu !

31 réflexions sur “Adieu 2015…

  1. De belles images qui montrent que la vie continue, le coeur serré et la boule au ventre. Espérons que 2016 soit plus fraternelle.
    Je te souhaite beaucoup de bonheur et de réussite et des milliers de petites douceurs.

    J'aime

  2. Il est bien ton bilan de 2015…la mort et la vie, la vraie vie ou celle qu’on s’invente. Je ne savais pas pour le contrat d’édition…mais bon je ne te suivais pas en mai je crois…Bonne fin 2015 !!

    J'aime

  3. Quand on regarde dans le rétroviseur, nous avons tous tous été marqués, secoués mais allez, 2016 sera formidable ( qu’on se le dise). En tout cas , tous mes meilleurs voeux Caroline!

    J'aime

  4. Je ne savais pas non plus pour ton livre. Quel est son titre? Il est déjà sorti?
    Bon réveillon ! Espérons que 2016 soit une année meilleure que celle – ci !

    J'aime

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s