Romans

L’éromantique, d’Eliel Faure

L'éromantiqueJe claque la porte de la voiture, de retour dans mon monde. Je frissonne encore de toute cette folie. Rencontrer un homme sans savoir de qui il s’agit, faire l’amour avec lui dans le noir le plus complet sans jamais se voir, se découvrir par les sens, les autres, ceux dont on n’a pas l’habitude, ou moins. Se toucher, se sentir, se goûter, s’écouter respirer, gémir, écouter nos corps, sans jamais parler. Une histoire sans paroles. C’est aussi troublant qu’enivrant. Je sens encore son odeur sur moi. Je sens encore sa bouche sur ma peau. J’entends encore son souffle, ses plaisirs qui résonnent dans ma tête. Je vibre encore de mes orgasmes. Ma bouche est encore pleine de lui.

Je sais, nous ne sommes pas du tout le premier mardi du mois, et c’est pourtant bien d’un roman érotique dont je vais vous parler aujourd’hui. Que voulez-vous, je suis une rebelle !

Le quotidien a usé le couple que forment Rose, la narratrice, et Martin. Ils ne se voient plus, se parlent à peine. Alors, quand un mystérieux inconnu commence à lui envoyer des mails tentateurs, elle succombe à l’attrait de la nouveauté, et accepte les rendez-vous qu’il lui donne, dans une chambre d’hôtel plongée dans le noir. Mais c’est le moment que choisit Martin pour entreprendre de la reconquérir, de manière extrêmement romantique et pleine de surprises…

A première vue, ce roman pourrait paraître assez convenu et surtout cousu de fil blanc, mais il ne l’est pas du tout, et l’histoire recèle bien des surprises. Mais c’est surtout un roman qui parle très bien du désir, porté par le désir, l’amour, la vie, les petites choses, le plaisir : une véritable ode à l’hédonisme, qui trouve son équilibre entre un romantisme qui peut apparaître un peu dégoulinant, et une vraie sensualité. L’érotisme à un haut niveau, qui n’est pas simplement là pour émoustiller le lecteur mais qui prend un véritable sens, lié à la découverte par Rose de qui elle est vraiment, profondément. Un érotisme, surtout, où la chair n’exclut pas la dimension spirituelle et intellectuelle, et où le désir est porté par les mots.

Si l’on peut déplorer quelques maladresses, sauts de styles et longueurs, notamment dans les dialogues, ce roman est vraiment une très belle découverte, sensuelle et envoûtante, et Eliel Faure assurément une plume à suivre !

L’éromantique
Eliel FAURE
Curieuses éditions, 2015

6 réflexions sur “L’éromantique, d’Eliel Faure

  1. Tu donnes envie de s’attaquer à ce genre de littérature. J’ai noté ton précédent livre chroniqué dans ma wish list. Par contre le titre du jour , je le trouve vraiment nase, je parle du titre, pas du livre que je ne connais pas et qui globalement semble t’avoir plu.

    J'aime

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s