Elle se fait des films

Quand Harry rencontre Sally, de Rob Reiner

Quand_Harry_rencontre_Sally
Entre hommes et femmes, il ne peut pas y avoir d’amitié parce que le sexe fait toujours barrage.

La période de Noël est aussi celle des comédies romantiques, et cela faisait un petit moment que j’avais envie de revoir celle-là, un modèle du genre, qui d’ailleurs comprend plusieurs scènes de Noël et de nouvel an.

En 1977, à l’université de Chicago, Harry et Sally font connaissance à l’occasion d’un covoiturage : ensemble ils font la route pour aller s’installer à New-York. Mais ils ne s’entendent pas du tout, et se quittent en jurant de ne jamais plus se revoir. Cinq ans plus tard, ils se croisent à nouveau, mais se séparent bien vite, agacés l’un par l’autre. Ce n’est qu’au bout de cinq nouvelles années que le destin les mets à nouveau sur la route l’un de l’autre, et là, enfin, ils sont prêts à s’entendre et à devenir amis…

Tout le film tourne autour de cette idée que l’amitié entre un homme et une femme est impossible, car le sexe vient toujours se glisser dans l’équation, surtout si la fille est jolie — et, objectivement, Sally est jolie, c’était l’époque où Meg Ryan, actrice iconique des comédies romantiques américaines, était encore fraîche et non retouchée de partout ; Billy Crystal n’a pas le charisme d’un Hugh Grant mais il a un petit truc bien sympathique. Narrativement, c’est ingénieux : le temps qui passe et qui fait grandir les personnages permet aussi de réfléchir à l’idée que quand on vieillit, on sait mieux ce qu’on veut, et l’histoire est donc ponctuée de témoignages de vieux couples qui ne se sont pas forcément trouvés du premier coup. Cela donne au final un film très Woody Allenien : un New-York de carte postale, des dialogues excellents, des scènes mythiques (ah, l’orgasme simulé au restaurant), une réflexion sur l’amour et le couple.

Un film qui fait du bien, à voir et à revoir, pas forcément à Noël…

Quand Harry rencontre Sally
Rob REINER
1989

En bonus : la fameuse scène :

(22 commentaires)

  1. Oui, une comédie romantique que j’aime beaucoup. Comment des gens qui se croisent à plusieurs moments de leur vie ne se rendent pas compte qu’ils sont faits l’un pour l’autre… Mais à la fin tout se finit bien si ma mémoire est bonne.

    J'aime

  2. Film culte en effet, très réussi. J’aime beaucoup Hugh Grant, pour moi c’est LA référence en matière de comédies romantiques mais j’avais trouvé le Billy très bien aussi à l’époque.
    L’amitié, la vraie est une forme d’amour, alors forcément c’est pas simple, surtout si en plus il y a attirance entre les 2 personnes.

    J'aime

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s