Romans

Histoire de l’amour et de la haine, de Charles Dantzig

Histoire de l'amour et de la haineLa première forme d’imagination, c’est la masturbation. Pour se masturber, on convoque des images qu’on trie très vite. C’est rudimentaire, et le maximum où atteindront bien des humains.

Un roman dont on a finalement assez peu parlé dans cette rentrée littéraire, et c’est un peu dommage car il aborde un sujet essentiel : l’amour et la haine. Comment certains en sont venus à haïr l’amour et à manifester contre. Ambitieux.

Histoire de l’amour et de la haine est un roman choral, dans lequel on suit sept personnages : Ferdinand, un étudiant en lettres pour qui la littérature sert de rempart contre les idées nauséabondes de son père, député de droite et fer de lance du mouvement contre le mariage pour tous, et qui est amoureux de son ami Jules ; Pierre, un écrivain qui n’a rien écrit depuis sept ans ; Ginevra, la femme qu’il vient de rencontrer ; Armand et Aaron, qui incarnent une sorte de couple parfait ; Anne, qui peine a trouver l’amour.

Roman sur le désir et sa circulation, très charnel et sensuel, Histoire de l’amour et de la haine peut déconcerter de prime abord, de par sa construction narrative originale qui tient un peu de l’encyclopédie, émaillée de réflexions philosophiques, d’extrait de textes, et d’images. L’histoire se déroule entre les premières manifestations et les dernières après le vote de la loi, mais sur un mode plus méditatif que narratif, faisant s’affronter Eros et Thanatos, opposant la pureté de l’amour sous toutes ses formes à la haine et à la vulgarité incarnées par un député Furnesse ridicule dans son aveuglement. Beau, poétique, lumineux, ce roman tient beaucoup des Fragments d’un discours amoureux dans son utilisation du gnomique et des généralisations pour dire le sentiment amoureux.

Engagé bien sûr, ce roman mérite amplement qu’on s’y intéresse, car il aborde une question d’importance.

Histoire de l’amour et de la haine
Charles DANTZIG
Grasset, 2015

RL201534/36
By Hérisson

5 réflexions sur “Histoire de l’amour et de la haine, de Charles Dantzig

  1. Le sujet et la manière de le traiter autour de plusieurs personnages sont intéressants. Mais je n’avais pas vraiment aimé la construction d’un précédent roman ( Dans un avion pour Caracas). Et comme tu parles d’une construction narrative originale, j’ai un peu peur.

    J'aime

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s